Icon Sport

Sunwolves : une bonne note pour quitter la compétition ?

Sunwolves : une bonne note pour quitter la compétition ?
Par Rugbyrama

Le 26/01/2020 à 17:27Mis à jour Le 28/01/2020 à 10:58

SUPER RUGBY - Le Super Rugby, championnat des provinces de l'hémisphère Sud, fait son grand retour le 31 janvier. Jusqu'au mois de juin, 15 équipes vont s'affronter pour tenter de succèder aux Crusaders, champions en titre. À cette occasion, Rugbyrama vous propose de découvrir les franchises engagées, une par une. C'est au tour de la franchise japonaise des Sunwolves.

L'effectif

Piliers : Jarred Adams*, Chang Oh Ahn*, Sione Asi*, Bunkei Kaku*, Chris Eves*, Conradus Van Vuuren*, Hendrik Van Wyk.

Talonneurs : Leni Apisai*, Jaba Bregvadze, Mamoru Harada*, Efitusi Ma'afu*.

Deuxièmes lignes : Ryuga Hashimoto*, Ben Hyne*, Michael Stolberg*, Tom Rowe, Corey Thomas*, Kotaro Watabe*.

Troisièmes lignes : Justin Downey*, Onehunga Havili Kaufusi*, Mitch Jacobson*, Mateaki Kafatolu*, Shunsuke Nunomaki*, Brendon O'Connor*, Jake Schatz*, Tevita Tupou*.

Demis de mêlée : Takahiro Kimura*, Rudy Paige*, Naoto Saito*.

Demis d'ouverture : Garth April*, Alex Horan*.

Centres : JJ Engelbrecht*, Siosaia Fifita*, Jordan Jackson Hope*, Shogo Nakano*, Ben Te'o*.

Ailiers : James Dargaville*, Burua Inoke*, Tautalatasi Tasi*.

Arrières : Hiroki Kumoyama*, Keisuke Moriya*, Yoshizumi Takeda.

*joueurs arrivés cette saison.

La star : Ben Te'o

On aurait pu le mettre dans les recrues mais Ben Te'o est bien l'attraction de cette franchise japonaise. L'ancien joueur de rugby à XIII poursuit son aventure et a posé ses valises au Japon. Après une courte expérience de six mois a Toulon, le centre anglais d'origine néo-zélandaise va goûter aux joutes du Super Rugby. Et nul doute que les Sunwolves vont s'appuyer sur les 1m88 et les plus de 100 kg de l'international anglais. Ben Te'o est l'une des très nombreuses recrues des Sunwolves mais pourrait vite s'imposer dans le collectif de la franchise asiatique.

Ben Te'o sous le maillot du RCT

Ben Te'o sous le maillot du RCTIcon Sport

La recrue : Shogo Nakano

Retenez bien ce nom. Ce centre de 22 ans pourrait rapidement devenir la grande attraction du rugby japonais. Très puissant et mobile, Nakano peut être essentiel pour faire jouer autour de lui. Il est d'ailleurs comparé à un certain Sonny Bill Williams pour sa faculté à effectuer des offloads. Il a remporté il y a peu le championnat universitaire au Japon avec la Waseda University devant près de 60 000 personnes au Stadium National de Tokyo. Il avait été élu MVP de cette finale. Nakano est l'exemple d'une jeune garde japonaise qui pourrait briller pour la Coupe du monde en 2023. Mais avant cela, le natif de Fukuoka pourra travailler ses gammes dans le Super Rugby. Il sera aussi accompagné par le jeune demi de mêlée Naoto Saito, qui vient lui aussi de la Waseda University.

L'objectif : bien figurer pour la dernière en Super Rugby

L'information est peut-être passée inaperçue mais les Sunwolves vont bel et bien disputer leur dernière saison en Super Rugby. L'année prochaine, la franchise évoluera dans la Pro League Japonaise et sera basé à Fukuoka au sud-ouest du pays. L'objectif pour cette dernière saison sera de bien figurer et pourquoi faire des beaux coups comme les Sunwolves en ont parfois fait. Une victoire sur les Chiefs, une victoire chez les Waratahs ou encore des beaux succès à domicile face à des franchises sud-africaines. Un effectif complétement chamboulé et très jeune car cette saison servira d'apprentissage. Les Sunwolves pourront aussi espèrer grimper dans la conférence australienne pourquoi pas face aux Reds, qui semblent en difficulté ces dernières saisons et qui ont perdu des joueurs phares. En pleine préparation, les Sunwolves ont largement gagné leur premier match de préparation face à une équipe de Barbarians japonais (81-28) et entameront leur campagne face aux Rebels.

Par Kenny Ramoussin

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés