Icon Sport

Crusaders : Objectif quadruplé ?

Crusaders : Objectif quadruplé ?
Par Rugbyrama

Le 31/01/2020 à 16:21Mis à jour Le 31/01/2020 à 16:45

SUPER RUGBY - Le Super Rugby, championnat des provinces de l'hémisphère Sud, fait son grand retour le 31 janvier. Jusqu'au mois de juin, 15 équipes vont s'affronter pour tenter de succéder aux Crusaders, champions en titre. À cette occasion, Rugbyrama vous propose de découvrir les franchises engagées, une par une. Il est temps de vous présenter la dernière équipe, les Crusaders.

L’effectif

Piliers : Michael Ala’Alatoa, Harrison Allan, George Bower, Oliver Jager, Joe Moody, Isileli Tu’Ungafasi

Talonneurs : Andrew Makalio, Brodie Mcalister, Codie Taylor

Deuxièmes lignes : Scott Barrett, Mitchell Dunshae, Cullen Grace, Luke Romano, Quiten Strange

Troisièmes lignes : Ethan Blackadder, Tom Christie, Whetukamokamo “Whetu” Douglas, Billy Harmon, Sione Havili, Ethan Roots, Tom Sanders

Demis de mêlée : Ereatera “Ere“ Enari, Bryn Hall

Demis d’ouverture : Fergus Burke, Brett Cameron, Richie Mo’Unga

Centres : Braydon Ennor, Kaveinga “Inga“ Finau, Jack Goodhue, Dallas McLeod

Ailiers : George Bridge, Leicester Fainga’Anuku, Will Jordan, Manasa Mataele, Fetuli Paea, Sevu Reece

Arrières : David Havili

La star : Richie Mo’Unga, revanchard de la Coupe du monde

L'ouvreur des All Blacks durant la Coupe du monde, rien que ça. Pas forcément brillant sur tous les matchs, le demi d'ouverture des Crusaders va commencer la saison sûrement avec un esprit revanchard. Formé à l'ouverture en Nouvelle-Zélande, Richie Mo'Unga figure parmi les meilleurs numéros 10 du moment. Un ouvreur moderne, avec des prises d'initiatives nombreuses à l'intérieur de la défense et une vision du jeu au-dessus du lot. Mais le Maori passe parfois à travers de ses rencontres entraînant son équipe entière vers le bas, et au contraire il peut souvent tout changer dans une rencontre et la gagner à lui tout seul. Mo'Unga possède un jeu au pied milimétré dans le jeu courant avec des passes au pied, ou même des petits jeux au pied rasants, mais il excelle pour dynamiter ou accélérer le jeu. Des crochets dévastateurs lorsqu'il part du fond de terrain mais il casse aussi la ligne de défense adverse à plusieurs reprises. Les Crusaders auront besoin d'un très grand Richie Mo'Unga durant la saison pour tenter de défendre son propre titre glané la saison dernière.

Richie Mo’Unga (Crusaders) - 26 mars 2016

Richie Mo’Unga (Crusaders) - 26 mars 2016Icon Sport

La recrue : Fetuli Paea, l'envie de s'imposer

Arrivé à l'intersaison en provenance de l'équipe de Tasman en Mitre 10 Cup, Fetuli Paea débarque chez les Crusaders pour s'imposer en titulaire indiscutable. Ailier de formation mais pas un finisseur de renom, il excelle surtout dans la relance du fond du terrain avec ses crochets et son accélération fulgurante. Le Tongien casse des plaquages et permet d'ouvrir des brèches dans la défense adverse pour permettre la continuité du jeu. Mais chez les Crusaders la concurrence est rude à ce poste avec l'indétronable, Sevu Reece dont les tenants du titre vont avoir fortement besoin. Et dans la hiérarchie, George Bridge semble également tenir la corde. Mais Paea semble venu en Nouvelle-Zélande pour prendre du temps de jeu et s'imposer sur une aile de l'attaque.

Les objectifs : Défendre ses titres

Triple tenants du titre, les Crusaders (Christchurch) ont des objectifs qui ne changent pas et veulent réitérer la même performance. Mais l'intersaison a affaibli l'effectif avec la perte du numéro 8 emblématique Kieran Read, mais aussi Ryan Crotty, Owen Franks, Matt Todd et surtout du capitaine Sam Whitelock. Mais certaines stars restent tout de même comme Richie Mo'Unga, Sevu Reece, George Bridge, Jack Goodhue ou encore le manager Scott Robertson, qui avait postulé pour les All Blacks. Place aux jeunes avec un nouveau capitaine déjà expérimenté, Scott Barrett. Les Crusaders vont bien sûr jouer le titre mais en seront-ils capables après un tel renouvellement de l'effectif ? Il faudra compter sur cette équipe pour la qualification et certainement pour les phases finales de cette saison de Super Rugby.

Par Bastien Rodrigues

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés