Icon Sport

Oyonnax assure à la maison face à Grenoble

Oyonnax assure à la maison face à Grenoble

Le 08/09/2022 à 22:57Mis à jour Le 09/09/2022 à 09:35

Dans un match plaisant, pendant lequel ses avants ont livré une grosse partie, Oyonnax s’est largement imposé face à Grenoble (46-13). En marquant six essais, “Oyo” s’offre une seconde victoire bonifiée consécutive. Le FCG concède sa première défaite de la saison.

Pour ce choc d’ouverture de la troisième journée de Pro D2, Oyonnax n’a pas tremblé à domicile. Opposé à Grenoble, co-leader du championnat, le club de l’Ain s’est imposé avec le bonus offensif, devant son public, 46-13. Grâce à ce succès, les joueurs de Joe El Abd prennent seuls la tête du classement en attendant les rencontres de demain. Grenoble, de son côté, est troisième.

Au stade Charles Mathon d’Oyonnax, ce choc, entre le second et le troisième du classement, démarrait sur les chapeaux de roues. À l’image de son bon début de saison, Grenoble attaquait le match de manière décomplexée et Terrence Hepetema inscrivait le premier essai du match, tôt dans la partie (0-7, 5e). La réponse d’Oyonnax ne se faisait pas attendre, puisque sur le renvoi, les locaux récupéraient la possession et Manu Leiataua, en force, permettait aux siens d’égaliser (7-7, 7e). Dans un début de match rythmé et plaisant, Romain Barthélémy claquait un drop (7-10, 10e), Jules Soulan lui répondait par une pénalité (10-10, 17e) et à la moitié de ce premier acte, les deux équipes étaient dos à dos.

Mais peu à peu, Grenoble sombrait dans l’indiscipline et voyait Oyonnax prendre le large au score. Derrière une mêlée dominatrice et des ballons portés conquérants, les garçons de Joe El Abd obtenaient un essai de pénalité sur maul (27e), puis en marquaient un troisième dans cette mi-temps, grâce à Thomas Laclayat (39e). Ils venaient ainsi bonifier une période pendant laquelle le FCG, suite aux cartons jaunes adressés à Luka Goginava (27e) et Atu Manu (38e), avait été contraint de jouer en infériorité numérique. À la pause, Oyonnax avait fait un premier break puisque le club de l’Ain menait 25-10.

21-3 en seconde période

Au retour des vestiaires, Romain Barthélémy, de quarante mètres en coin, réduisait quelque peu l’écart (25-13, 43e). Les seuls points marqués par Grenoble dans cette seconde période. Oyonnax, derrière des avants toujours aussi conquérants, poursuivait ses efforts et dominait les débats face à une formation iséroise toujours aussi indisciplinée. Enzo Reybier (47e), Kévin Lebreton (64e) et Phoenix Battye (67e) venaient alourdir un peu plus la note et porter le score à 46-13.

En fin de match, malgré cette avance confortable, Oyonnax défendait bien sa ligne et repoussait les assauts isérois. Ainsi, les joueurs de Joe El Abd s’offraient un deuxième bonus offensif en deux semaines. Une victoire à cinq points amplement méritée.

Contenus sponsorisés