Icon Sport

Saga Provence Rugby - De la continuité et un peu d’expérience

Saga Provence Rugby - De la continuité et un peu d’expérience
Par Pierrick Ilic-Ruffinatti via Midi Olympique

Le 22/07/2020 à 18:34

PRO D2 - Pour la saison prochaine, voici l'effectif de Provence Rugby qui évoluera en Pro D2. On y retrouve également les nouvelles recrues.

Arrières

Dans des profils complémentaires, Aix-en-Provence a trouvé depuis trois saisons un savant mélange pour le poste d’arrière. Artilleur, rapide et doté d’un goût particulier pour la relance, Florent Massip s’est imposé comme un joueur indispensable du staff aixois, sans pour autant marcher sur les plates-bandes du vice-capitaine, toujours irréprochable et joueur d’expérience, Romain Sola. À ce point ? Et plus encore : le natif de la Réunion a disputé 17 rencontres pour 14 titularisations, quand l’ancien Briviste a été aligné à 14 reprises, pour 12 titularisations la saison passée.

Ailiers

Meilleurs marqueurs de Provence Rugby la saison passée, avec 8 réalisations chacun, Thibault Zambelli et Andrzej Charlat semblent avoir une longueur d’avance. Rapides, vifs et dotés de crochets déroutants, les feux follets aixois pourraient une saison encore faire des ravages dans les défenses du Pro D2. De son côté, Thomas Lacelle tentera de confirmer les promesses entraperçues au cours d’une saison 2019-2020. Enfin, les jeunes Thomas Guigon et Lucas Poirson tenteront de grappiller un maximum de temps de jeu.

Centres

Indéboulonnable au poste de premier centre la saison passée, Seremaia Burotu s’est imposé comme le Monsieur Plus de la ligne d’attaque aixoise, et devrait sans doute continuer à avoir la totale confiance du staff. Aux côtés du perce-muraille provençal, Fabien Cibray pourra compter sur Charles Brousse, qui n’a eu de cesse de donner satisfaction la saison passée, sur le polyvalent Baptiste Delage et bien évidemment sur Théo Belan. L’ancien espoir du RCT, après deux saisons où il n’a que trop peu joué à Toulouse, tentera de se relancer en terres aixoises.

Ouvreurs

S’il a tout au long de sa carrière navigué entre les deux postes de la charnière, Nicolas Bézy a davantage été installé à l’ouverture la saison passée. Auteur d’un exercice remarqué, l’ancien Briviste devrait continuer d’avoir la confiance du staff aixois. De son côté, Dorian Lavernhe n’a pas encore eu la possibilité de confirmer les grands espoirs placés en lui par le staff provençal. Aligné à une seule reprise la saison passée, le demi d’ouverture tentera notamment de profiter du départ de Lachie Munro, et de s’appuyer sur l’expérience de Bézy pour gagner du temps de jeu et s’aguerrir dans l’antichambre de l’élite.

Demi de mêlée

S’il a souvent démarré la saison passée, Clément Darbo s’est avéré aussi précieux par sa gestion des rencontres que par sa précision face aux perches en début de saison. Pourtant, l’ancien Agenais ne pourra pas se reposer sur ses lauriers, et devra être très attentif à l’arrivée de Ludovic Radosavljevic. Après douze années en Top 14, le triple champion de France (2010, 2017 avec Clermont, 2018 avec Castres) tentera d’apporter son expérience son retour dans son club formateur. À 26 ans, Adrien Bau tentera lui d’apporter son sens du jeu. Utilisé à 13 reprises la saison dernière, pour 4 titularisations, l’ancien dacquois aura sans nul doute son mot à dire.

Numéros 8

La recrue, Tyrone Viiga tentera d’apporter sa puissance au centre de la troisième ligne aixoise, où il devra rivaliser avec le très complet Charles Malet. Lucas De Coninck aura à cœur de se relancer après une saison incomplète à Montpellier.

Troisième ligne aile

Plaqueur émérite, joueur intelligent et devenu capitaine en cours de saison, Grégory Annetta devrait une saison encore s’imposer comme un indiscutable du staff aixois. C’est également le cas de l’inusable Bertrand Guiry, toujours précieux en 6 comme en 7. S’il est un poste où Provence Rugby a assumé sa volonté de révolution avec comme objectif le "développement du territoire" c’est évidemment la troisième ligne : en laissant s’envoler les importants Luafutu, Edwards et André, le staff provençal a choisi de faire de la place à Esteban Bonhomme, Dorian Bonnin (ex-Grenoble), Karl Malanda (ex-Toulouse), Guillaume Piazzoli, Nicolas Mousties, qui tenteront de bousculer la hiérarchie.

Deuxième ligne

Arrivé en cours de saison de Montpellier, Julien Le Devedec a prolongé son aventure aixoise, pour le plus grand plaisir d’un staff qui pourra donc compter - une saison supplémentaire au moins - sur son international, devenu indiscutable en seulement quelques rencontres. Capable d’évoluer à droite comme à gauche, Le Devedec devrait être la clé de voûte du pack provençal. Blessé à un pied la saison passée, le puissant Damien Lagrange n’a pu apporter toute son expérience à Provence Rugby, et aura certainement à cœur de rapidement donner le meilleur de lui-même. Jérôme Mondoulet, titularisé à 16 reprises la saison passée, demeure une option privilégiée pour le staff aixois. Enfin, les très prometteurs Adrien Warion (voir par ailleurs) et Pibarnon Djossou Lokossou tenteront de grappiller du temps de jeu.

Piliers

Mohamed Loukia s’est imposé comme l’un des cadres de Fabien Cibray la saison passée. Fort en mêlée et habile ballon en mains, le puissant droitier devrait une saison encore s’avérer précieux. Le staff pourra également continuer de compter sur l’ultra-expérimenté Yohan Montès, qui n’a jamais déçu. Après une saison d’adaptation, l’ancien Albigeois Zaza Navrozashvili pourrait avoir une carte à jouer. Mobile, remarquable lors des phases mobiles et précis en mêlée fermée, le Géorgien pourrait être l’une des surprises de la saison aixoise.

À gauche, indéboulonnable la saison passée, Oleg Ischenko n’a fait que confirmer les grands espoirs que plaçait en lui le staff aixois. Particulièrement mobile, précis dans les rucks et globalement complet, il devrait une saison encore être l’une des options privilégiées. C’est également le cas de l’ancien Massicois, Antoine Soave, qui a beaucoup enchaîné la saison passée (12 matchs), même s’il n’a connu que peu de titularisations (2). Ancien cadre du Stade rochelais, Mike Corbel a petit à petit perdu sa place la saison passée et viendra se relancer en Provence. Son expérience du très haut niveau pourrait s’avérer précieuse. Enfin, Thomas Vernet tentera de faire valoir sa puissance, lui qui peut évoluer des deux côtés de la mêlée.

Talonneurs

Arrivé en provenance de La Rochelle à l’été 2019, Hikairo Forbes a su s’imposer comme l’un des cadres de Provence Rugby. Le joueur de 34 ans devrait une saison encore apporter toute son expérience au pack aixois. C’est également le cas de Loïck Jammes qui, après avoir rejoint les Noirs en qualité de joker médical, a rapidement trouvé ses repères afin de devenir l’un des joueurs de confiance du staff. Souvent aperçu la saison passée, Antonin Gontard tentera d’aller chercher sa première titularisation. Enfin, le grand espoir Joseph Laget continuera de s’aguerrir avec le groupe pro.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés