Icon Sport

Pro D2 - USC-BOPB: Carcassonne, un dernier coup de collier à donner

Carcassonne, un dernier coup de collier à donner

Le 14/04/2016 à 10:27

PRO D2 - Si la victoire obtenue il y a deux semaines à Dax a permis de faire redescendre la pression, le maintien de Carcassonne n’est touours pas assuré. Un maintien qui passe par un succès face à Biarritz vendredi soir.

6 points d’avance sur Dax, 9 sur Aix et la descente administrative prononcée à l’encontre de Tarbes sont de nature à rassurer un club qui a vécu une saison mouvementée, notamment marquée par la mise à l’écart en cours de route du manager Christian Gajan et de l’entraîneur des avants Philippe Guicherd. Pourtant, tant qu’il n’est pas mathématiquement acquis, le maintien de Carcassonne reste à ranger au rayon des objectifs.

"C’est à nous de donner une impulsion positive" confie le deuxième ligne François Tisseau. "Pour cela il faut s’imposer face à Biarritz. Le maintien passe par des succès à domicile. Il faudra bien sûr regarder ce qui se fait sur les autres stades mais si nous assurons chez nous, l’issue sera forcément favorable".

Francois Tisseau (Carcassonne) face à Colomiers - le 4 septembre 2015

Francois Tisseau (Carcassonne) face à Colomiers - le 4 septembre 2015Eurosport

Visiteurs vendredi soir, les Biarrots se "payent" comme Carcassonne un peu plus tôt dans la saison, le luxe de s’offrir une petite crise avec la mise à l’écart de l’entraîneur des avants Benoît August. Une situation "qui n’est pas de nature à perturber le groupe", selon François Tisseau. "Tous les clubs connaissent des périodes un peu agitées et ce n’est pas préoccupant. Ce qui est plus préoccupant pour nous, c’est leur mêlée, l'une des meilleures de Pro D2. On les sait très performants sur tous les secteurs de la conquête". On les sait aussi en grand besoin de victoires pour pouvoir prétendre aux phases finales…

Jaffrès: "Le chaud et le froid dans le même match"

S’il est acquis que Carcassonne doit s’imposer, il est tout aussi important pour les Canaris d’assoir leur jeu. Un jeu qui a eu du mal à se caler cette saison: "C’est clairement l'un de nos défauts cette année" concède François Tisseau. "Nous avons rarement réussi à enchaîner... Une mauvaise passe ou un mauvais choix sont souvent venus enrayer notre progression et la continuité de nos actions. Et bizarrement, c’est sous la pression, à Dax, que nous avons réalisé notre meilleur match !"

Alexandre Jaffrès (Carcassonne) - février 2016

Alexandre Jaffrès (Carcassonne) - février 2016Icon Sport

Un sentiment partagé par son entraîneur, Alexandre Jaffrès: "Dans un match, nous alternons le chaud et le froid. Nous avons rarement pu maintenir le même rythme sur 80 minutes et c’est vrai que c’est un peu irrationnel de réaliser son match le plus abouti à Dax dans une rencontre à fort enjeu". Un déclic et une libération dans le jeu qui arrive tard dans la saison mais pas trop tard et qui n’hypothèque pas les chances de l’USC de conserver sa place en Pro D2 la saison prochaine. Et c’est bien là l’essentiel.

Contenus sponsorisés