Icon Sport

Erasmus devant une commission disciplinaire pour avoir critiqué un arbitre

Erasmus devant une commission disciplinaire pour avoir critiqué un arbitre
Par AFP

Le 03/08/2021 à 08:54Mis à jour

INTERNATIONAL - Le manager des Springboks Rassie Erasmus, auteur de vives critiques envers l'arbitre australien du 1er test match de l'Afrique du Sud contre les Lions britanniques et irlandais, passera devant une commission disciplinaire, a annoncé lundi World Rugby, l'instance suprême du rugby.

Erasmus, qui en tant que sélectionneur avait conduit l'équipe d'Afrique du Sud au titre mondial en novembre 2019, a publié jeudi dernier une vidéo d'une heure dans laquelle il a disséqué 36 actions qui, selon lui, témoignent d'erreurs d'arbitrage commises par l'arbitre australien Nic Berry et les autres membres du corps arbitral. Les Lions l'avaient emporté 22 à 17 face aux Springboks lors de cette rencontre jouée le 24 juillet.

Les arbitres "sont la colonne vertébrale du sport, sans lesquels il ne pourrait pas y avoir de match", a déclaré World Rugby, qui condamne toute critique publique de leur sélection, leurs performances ou leur intégrité qui sape, estime-t-elle, leur autorité et leur légitimité. Les commentaires "extensifs et directs" de Rassie Erasmus peuvent être considérés comme une "violation du règlement" de World Rugby et seront étudiés par "une commission disciplinaire indépendante", a encore fait savoir l'instance suprême du rugby dans un communiqué.

World rugby n'a pas précisé la date de son audition. La fédération sud-africaine (SA rugby), dans un communiqué lundi, a déclaré avoir "pris note des accusations de World rugby" et fait savoir qu'elle y répondrait "par les canaux adéquats". La semaine dernière, défendant son arbitre, la fédération australienne de rugby (Rugby Australia) avait réagi à ce qu'elle avait qualifiée d'"attaques publiques" contre Berry, en les qualifiant d"inacceptables".

Contenus sponsorisés