• Top 14 - Alexandre Lapandry (Clermont)
    Top 14 - Alexandre Lapandry (Clermont)

Lapandry va saisir le conseil de prud'hommes pour contester un solde de tout compte "incomplet"

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

FAITS DIVERS - L'affaire Lapandry concerne également le droit du travail. Selon nos informations, Alexandre Lapandry et son avocate Élodie Dardat vont saisir le conseil de prud'hommes dans les prochaines semaines. L'ancien flanker conteste notamment un solde de tout compte "incomplet".

L'affaire Lapandry rentre sur le terrain du droit du travail. Après les quatre plaintes déposées par l'ancien troisième ligne de Clermont contre X (dont la principale pour mise en danger d'autrui), Alexandre Lapandry et son avocate Élodie Dardat, spécialiste dans le droit du travail, vont saisir le conseil de prud'hommes dans les prochaines semaines. "Alexandre Lapandry a été licencié pour inaptitude professionnelle de manière très récente, le 21 novembre dernier, et il a reçu son solde de tout compte qui a notre sens, n’est pas complet. Nos calculs démontrent que le club n'a pas pris en compte l'intégralité de son salaire pour le paiement de son indemnité de rupture. C’est sûr cette base- là qu’on va saisir le conseil de prud’hommes" explique Élodie Dardat.

Le double champion de France (2010 et 2017) et sa conseil sont enclin à l'idée de négocier à l'amiable un arrangement entre les deux parties. "La saisie des prud'hommes implique une audience de bureau de conciliation et d'orientation, où les conseillers prud'hommaux demanderont pourquoi ils sont saisis, et où le camp d'en face propose de faire des efforts ou de ne rien entendre et d'aller directement à la plaidoierie. Nous allons donc voir si l'ASM veut un arrangement à l'amiable et souhaite négocier".

Absent des terrains depuis plus de 2 ans, Alexandre Lapandry prend sa retraite.

Le 21 novembre, il a été licencié par l'ASM Clermont Auvergne avant de déposer quatre plaintes contre son ancien club. Il revient sur ces deux années en enfer.

Ses propos > https://t.co/cI7epJ3Ii3 pic.twitter.com/axyrQaDWAZ

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) December 5, 2022

Le pôle social également saisi

Après le pénal et le droit du travail, Alexandre Lapandry et ses représentants vont également investir le champ social. Élodie Dardat a en effet affirmé que le pôle social a été saisi pour contester la date de consolidation de l'état de santé de l'ancien international, c'est-à-dire la date à laquelle la Sécurité sociale considère que l'état de santé d'un individu est fiable et consolidé. Lorsqu'un accident de travail est constaté, l'employeur et la Sécurité sociale doivent indemniser le salarié jusqu'à la dite date de consolidation.

"La date de consolidation de M. Lapandry a été décidée en mars 2022, mais ce n'est pas le cas. Depuis le mois de mars, M. Lapandry n'a plus aucune indemnisation alors que nous estimons, avec des éléments médicaux, que son état de santé n'était pas consolidé à cette date-là. En conséquence, nous avons saisi le pôle social avec Me Jean-Hubert Portejoie" conclut l'avocate.

Par Clément LABONNE