• Alexandre Lapandry
    Alexandre Lapandry

Clermont visé par quatre plaintes déposées par Lapandry suite à ses commotions cérébrales

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

TOP 14 - Alexandre Lapandry a annoncé ce lundi la fin de sa carrière sportive sur son compte Instagram. Selon l’Équipe, l’ancien international français (13 sélections) a déposé quatre plaintes la semaine dernière contre l’ASM Clermont Auvergne, notamment pour "mise en danger de la vie d’autrui." Le club auvergnat a d’ores et déjà communiqué sur cette affaire.

C’est une affaire dont l’ASM se serait bien passé en cette semaine européenne. Selon nos confrères de l’Équipe, quatre plaintes ont été déposées contre X le 30 novembre dernier devant le procureur de la République de Clermont-Ferrand par les avocats d’Alexandre Lapandry. Elles ont été déposées pour "faits de violences psychologiques et de harcèlement" ; "mise en danger de la vie d’autrui et blessures involontaires" ; "faux et usage de faux" et "violation de l’employeur à son obligation de sécurité et de résultats".

Sont visés avec ces actions les dirigeants de l’ASM ainsi que le staff médical auvergnat. Est notamment remis en cause la prise en charge de la santé d’Alexandre Lapandry après une commotion sévère face au Stade français, le 18 octobre 2020. L’avocat de l’ancien troisième ligne, Me Jean-Hubert Portejoie, dénonce le fait que l’ancien rugbyman n’a pas été soumis à des examens poussés du cerveau, malgré des symptômes post-commotionnels inquiétants.

"Sur trois plaintes en France, deux sont dirigées contre le même club : je ne crois pas au hasard judiciaire, souligne Me Portejoie. Et concernant le cas d’Alexandre Lapandry, il faudra bien que certains comprennent que la sécurité et l’intégrité des joueurs passent avant les intérêts financiers des clubs."

"L’ASM Clermont Auvergne n’a pas commis la moindre faute"

Attaqué, l’ASM n’a pas tardé à réagir. Le club auvergnat a publié un communiqué sur ses réseaux sociaux. "À l’heure où nous parlons, nous n’avons aucune confirmation officielle concernant ces dépôts de plainte, a déclaré le club présidé par Jean-Michel Guillon avant de poursuivre. Pour le moment, le club est donc convoqué sur la scène médiatique pour apporter publiquement des réponses à des accusations très graves dont elle ne connaît même pas le contenu ! Cette stratégie médiatique est fréquemment utilisée dans les affaires pénales."

Un communiqué strict, terminé sur ces mots : "La seule réponse que nous apportons est que l’ASM Clermont Auvergne ne saurait voir sa responsabilité engagée à quelque titre que ce soit, n’ayant pas commis la moindre faute."

?????????? ????????
En relation avec les dépôts de plaintes d'Alexandre Lapandry ⤵️https://t.co/fZpWO6PX4n pic.twitter.com/agGVIbL6gQ

— ASM Rugby (@ASMOfficiel) December 5, 2022