Twitter

Suivez l'évolution du super-typhon Hagibis en direct

Suivez l'évolution du super-typhon Hagibis en direct
Par Midi Olympique

Le 12/10/2019 à 15:28Mis à jour Le 13/10/2019 à 10:49

COUPE DU MONDE 2019 - Retrouvez toutes les dernières informations actualisées concernant la situation au Japon, avec l'arrivée du super-typhon Hagibis annoncé le plus puissant de l'année...

Samedi 14 h 10 (21 h 10 heure locale) : le match Namibie-Canada à Kamaishi menacé

Alors que les matchs Nouvelle-Zélande / Italie et Angleterre / France ont été annulés ce samedi et que le doute plane sur Japon / Ecosse, la tenue du match Namibie / Canada est également mise en doute.

Le typhon touche actuellement Tokyo et a causé d’importants dégâts ces dernières heures sur l’île d’Honshū. L’épisode n’est pas terminé et Hagibis poursuit sa route vers le Nord-Est. Dans ce contexte particulier, World Rugby a communiqué il y a quelques instants sur l’éventuelle annulation du match entre la Namibie et le Canada, ce dimanche, à Kamaishi. Il est d’ores et déjà demandé aux supporters de ne pas se rendre sur place tant que la tenue de la rencontre ne serait pas confirmée. Les deux équipes ont été prévenues tandis que le Comité d’organisation indique être en relation avec la Préfecture d’Iwate. Pour rappel, Kamaishi avait été durement touché par le tsunami de 2011.

Samedi 14 h 09 (21 h 09 heure locale) : le vent a encore gagné en intensité

La pluie n'a toujours pas cessé, et les rafales puissantes font légèrement tanguer les immeubles. S'il était encore amusant de sortir dans la rue il y a une heure pour profiter de cet espèce de gros orage tropical, c'est désormais clairement dangereux. Hagibis n'est plus très loin de la capitale nippone.

Samedi 11 h 21 (18 h 21 heure locale) : la terre vient de trembler au Japon !

Comme si le passage du typhon Hagibis ne suffisait pas, la terre vient en plus de trembler il y a quelques instants au Japon. L’épicentre de la secousse se situerait dans l’océan, à l’Est de Tokyo.

Alors que l’arrivée du pic du typhon Hagibis est prévue aux environs de 21 heures sur Tokyo, un tremblement de terre vient de toucher une partie du Japon en cette fin de journée. L’épicentre se situe à l’Est de l’île d’Honshū, la principale île de l’archipel. Sa magnitude est estimée à environ 5.5 avec un ressenti d’environ 3 sur la capitale. Les autorités ont déjà fait savoir que ce phénomène ne sera pas suivi d’un tsunami.

Précisons que des alertes pour des pluies abondantes et intenses sont en cours en raison du typhon dans sept Préfectures, dont celles de Shizuoka et Tokyo où devaient avoir lieu Nouvelle-Zélande / Italie et Angleterre / France. Il a été demandé aux personnes vivant près d’un cours d’eau ou de la côte d’évacuer ou se réfugier en hauteur. Les premières mesures de précipitations font état de « records » battus.

Samedi 9 h 11 (16 h 11 heure locale) : des lives YouTube en place



Samedi 8 h 25 (15 h 25 heure locale) : des messages d'alerte diffusés dans Tokyo

Alors qu’Hagibis continue de s’approcher de la capitale japonaise, des messages d’alerte ont été diffusés dans les haut-parleurs de la ville, témoignant ainsi de l’arrivée prochaine du typhon.

Le passage du typhon Faxai au début du mois de septembre avait mis en évidence certaines failles, voilà pourquoi les autorités japonaises sont plus que jamais mobilisées à l’approche du typhon Hagibis. Des recommandations sont affichées sur les devantures de magasins, dans les stations de métros ou de trains tandis qu’un message audio est également diffusé depuis ce samedi dans les rues de Tokyo. Celui-ci invite la population à se mettre à l’abri et rappelle toutes les mesures de sécurité à prendre dans ce type de situation. La pluie tombe sans discontinuer depuis la nuit de vendredi à samedi et les vents s’intensifient, poussant de nombreux habitants à protéger leurs fenêtres et devantures. Des gymnases ont été réquisitionnés pour accueillir les populations et personnes ne pouvant se mettre à l'abri et plusieurs opérateurs téléphoniques rendent leur réseau Wifi gratuit de manière à pouvoir passer des appels d'urgence.

Samedi 7 h 27 (14 h 27 heure locale) : les effets du typhon se précisent

Voilà une bonne demi heure que le vent a forci. Après une matinée et une milieu de journée plutôt calme et simplement perturbée par une pluie continue, les effets du typhon se précisent. Il fait plutôt chaud, au moins 25 degrés malgré la pluie. Les magasins sont fermés, personne ne s'aventure dans les rues. Les trains de grandes lignes sont coupés, et environ 1600 vols ont été annulés par les compagnies aériennes.

Samedi 7 h 15 (14 h 15 heure locale) : la pluie s'intensifie

Petit à petit, les conditions se dégradent à Tokyo. Toute la nuit, une forte pluie s'est abattue sur la ville. Les rues se vident.

Samedi 6 h 21 (13 h 21 heure locale) : Hagibis fait un premier mort

S'il est encore en approche de Tokyo et n'a toujours pas frappé violement la capitale nippone, le typhon Hagibis a fait une première victime: à Ichibara, dans la préfecture de Chiba à l'est de Tokyo, un homme a été retrouvé mort dans sa voiture, retournée et balayée par des vents à plus de 200 km/h

Samedi 5 h 12 (12 h 12 heure locale) : petite surprise pour les Japonais à leur arrivée pour le capitaine run

Si la tenue du match Japon-Ecosse est encore hypothétique, les deux équipes se préparent à l'éventualité de jouer. Hier, les Ecossais ont communiqué leur composition d'équipe comme habituellement. Ce samedi, les Japonais se rendaient eux à leur entraînement du capitaine, malgré les éléments. Et, à leur arrivée au stade, une surprise les attendait. Si Hagibis n'est pas encore pleinement arrivé sur Tokyo, ses colères périphériques ont déjà innondé le stade.

Samedi 4 h 36 (11 h 36 heure locale) : Hagibis touche terre

Encore à quelques dizaines de kilomètres de Tokyo, le typhon Hagibis vient d'atteindre les cotes et frapper la préfecture de Chiba, à l'ouest de Tokyo. Avec des premiers dégâts sérieux.

Vendredi 23 h 24 (Samedi 6 h 24 heure locale) : les images du typhon

Les satellites de la NASA/NOAA permettent de voir les premières images du super-typhon Hagibis qui se dirige vers la région de Tokyo, qu'il devrait frapper dans la journée de samedi.

Vendredi 18 h 44 (Samedi 01 h 44 heure locale) : Tokyo attend Hagibis

Coupe du monde 2019 - Les Japonais dévalisent les magasins en vue de l'arrivée du typhon

Coupe du monde 2019 - Les Japonais dévalisent les magasins en vue de l'arrivée du typhonIcon Sport

Vendredi 18 h 33 (Samedi 01 h 33 heure locale) : 30 000 habitants appelés à quitter leur foyer

La violence des rafales de vent (jusqu'à 216 km/h) et les pluies torrentielles qui s'apprêtent à tomber sur Tokyo et la région centrale de Tokai font craindre le pire, notament des inondations. C'est pourquoi la gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike, a incité les employeurs à laisser leurs salariés rentrer chez eux plus tôt. Marqué par le typhon Faxai, qui a touché violemment la région de Tokyo début septembre (au moins deux morts et plus d'une centaine de blessés), le gouvernement japonais dit être "en état d'alerte".

Vendredi 18 h 17 (Samedi 01 h 17 heure locale) : le typhon arrive sur Tokyo

Les personnes présentes dans la capitale japonaise commencent à observer l'arrivée d'une brume épaisse, en témoigne les photos de cette internaute ci-dessous. Pour rappel, le typhon devrait frapper de plein fouet Tokyo dans la nuit.

Vendredi 17 h 39 (Samedi 00 h 39 heure locale) : les experts s'inquiètent des conséquences du typhon

Le typhon Hagibis qui va s'abattre samedi dans la mégalopole de Tokyo a déjà forcé les organisateurs de la Coupe du monde à annuler les rencontres Angleterre-France et Nouvelle-Zélande-Italie. Le météorologue Daniel Redo s'inquiète aussi des conséquences du passage de la tempête.

Vidéo - Les experts s'inquiétent des conséquences du typhon

00:45

Vendredi 15 h 58 (22 h 58 heure locale) : Hagibis, un typhon XXL

Le typhon Hagibis est l'un des plus gros typhons jamais mesurés. Il est, selon les études relevées cette semaine, le plus puissant de l'année en terme de pression et le deuxième plus important en terme de vitesse, après l'ouragan Dorian qui avait dévasté l'archipel des Bahamas au mois d'août.

Hagibis se dirige vers le sud est du Japon. Selon un responsable de l'Agence météo japonaise (JMA), la puissance actuelle d'Hagibis est similaire à celle de quatre des plus grands typhons qu'a connus le Japon ces dernières décennies, y compris Faxai le mois dernier, qui avait causé d'importants dommages à Chiba, dans la grande banlieue de Tokyo.

Evidemment, il n'y a pas que le rugby qui est touché par ce phénomène climatique. 1200 vols internationaux et nationaux ont été annulés, ainsi que 400 liaisons ferroviaires.

Vendredi 15 h 20 (22 h 20 heure locale) : Hagibis sème la panique

Alors que le typhon Hagibis longe actuellement la côte Est Japonaise par le sud, Tokyo retient son souffle. La capitale nippone, si animée, devrait être impactée dans la journée de samedi. Et la menace est sérieuse : des vents annoncés à plus de 200 km/h, des pluies torrentielles, des vagues de plus de vingt mètres s'écrasant sur les côtes. Si, lorsqu'il touchera terre, il devrait s'affaiblir et être rétrogradé en typhon de catégorie 3 (sur 5, actuellement 5/5), Hagibis restera d'une puissance considérable.

Par anticipation, les rencontres de Coupe du monde se déroulant dans cette zone ont été annulées, ce week-end. Cela concerne évidement France-Angleterre mais aussi Nouvelle-Zélande-Italie. Prévue dimanche à Yokohama, la rencontre entre l'Écosse et le Japon est en sursis. Et la polémique enfle, tant ce match est décisif dans l'optique des quarts de finale. Le grand prix de Formule 1 du Japon, également prévu ce week-end sur l'archipel, a aussi été annulé.

Contenus sponsorisés