• Champions Cup - Brice Dulin (Stade rochelais)
    Champions Cup - Brice Dulin (Stade rochelais)

L'oscar de la semaine : Dulin, quel pied !

Le

CHAMPIONS CUP - Si jamais les Bleus du foot sont en quête d’une autre patte gauche lumineuse avant le dernier carré du Mondial au Qatar, qu’ils ne cherchent pas très loin. Elle est là, sous nos yeux, greffée sur un champion d’Europe magistralement lancé dans la défense de son titre.

Samedi soir, pour l’entrée en lice du Stade rochelais, Brice Dulin a fait parler sa science du jeu au pied dans les grandes largeurs pour participer au succès majuscule (46-12) de la bande jaune et noire.

La première mèche, c’est d’ailleurs "Dudule" qui l’a allumée. Dès la 3e minute de jeu, distillant un rasant aux rebonds si difficiles à maîtriser pour le demi de mêlée adverse que ce dernier lui a remis le ballon dans la course pour le premier des six essais maritimes. La dernière, aussi, délivrant un délicieux caviar de transversale pour Seuteni (46-0, 49e). Entre-temps ? Un récital de justesse. Comme sur ce 50 : 22 (on pourrait parler d’un 22:22 pour le coup) savouré par Deflandre (19e). Sans compter cet extérieur du pied pour Leyds qui aurait mérité un meilleur sort (42e).

Depuis que son tendon d’Achille capricieux du début de saison le laisse tranquille, c’est du gâteau, les gâchettes de Brice Dulin. Sa cinquantième titularisation sous le maillot rochelais, l’arrière international aux 36 sélections l’a aussi gratifiée, en dix courses, d’un quasi cent mètres (98) parcourus ballon en main, record du match. "Je me sens à fond", nous glissait-il dans ces mêmes colonnes, pas plus tard que vendredi dernier. Force est de constater que ça déménage. En grandes pompes.

Les Rochelais atomisent Northampton ! #HeinekenChampionsCup ?

Le film du match > https://t.co/pzRDxyg5VP ? pic.twitter.com/f8BG9moqpG

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) December 10, 2022