Icon Sport

Flashback : 2010, le baptême du RCT à Thomond Park

Flashback : 2010, le baptême du RCT à Thomond Park

Le 28/03/2018 à 08:59Mis à jour Le 28/03/2018 à 11:41

C'est à Thomond Park où il se rendra samedi en quart de finale de la Champion's Cup que le RCT en octobre 2010, a disputé son premier match à l'extérieur dans cette compétition. Retour sur un apprentissage.

C'était avant que Mourad Boudjellal ne tourne autour de Lansdowne Road dans un taxi à la recherche de sa bonne étoile ; avant que les trois étoiles ne s'affichent sur le maillot, témoins d'un triplé historique (2013 à 2015). Avant la gloire, il y a eu des leçons comme des bornes sur un long chemin, celui qui mène au statut de grand d'Europe. Avant le 55e match de Champion's Cup du RCT ce week-end contre le Munster en quart de finale de la compétition, il y a eu la première qualification en terminant second du Top 14 2010 et le premier rendez-vous en octobre 2010 : une victoire à Mayol contre les Ospreys (19-14). Et puis, il y a eu le second qui fut aussi le premier déplacement du RCT sur la grande scène continentale : c'était le 16 octobre 2010 à Thomond Park, contre le Munster déjà double champion d'Europe (2006-2008).

Essai de Tony Buckley - Munster vs Toulon

Essai de Tony Buckley - Munster vs ToulonIcon Sport

D'une certaine façon, l'histoire a commencé là-bas. Thomond Park, porte d'entrée vers le très haut niveau. Philippe Saint-André, alors aux commandes de l'équipe faisait profil bas en arrivant à Limerick : "c'est un voyage d'apprentissage plus qu'une quête pour prendre le contrôle de la poule la plus difficile de la compétition." Un voyage d'apprentissage : PSA avait vu juste. Le RCT avait déjà de l'allure : une ligne de trois-quart avec Sackey, Kefu, Auelua, Wulf ; une charnière Contepomi/Mignoni, un pack où figuraient Joe Van Niekerk, George Smith, Jocelino Suta, Carl Hayman. Mais à Thomond Park, il a pris la mesure du fossé qui le séparait alors des meilleurs. Si Genevois servi par Van Niekerk après un décalage de Contepomi avait mis le RCT devant d'entrée de jeu, le RCT ensuite s'est retrouvé broyé par la mécanique irlandaise. Un carton jaune reçu par George Smith fut immédiatement sanctionné par un essai de Leamy. Ensuite, Toulon a dû concentrer toute son énergie dans une unique mission : défendre. Après deux essais refusés, le Munster faisait plier les Varois par Buckley puis Doug Howlett. 21-10 à la mi-temps.

Jonny Wilkinson - Munster vs Toulon

Jonny Wilkinson - Munster vs ToulonIcon Sport

Jonny Wilkinson envoyé au front ne pouvait rien changer : le Munster était bien plus puissant et efficace d'autant que le RCT repassait dix minutes en infériorité numérique après un carton jaune infligé à Contepomi. Un essai de Mick O'Driscoll, le doublé de Doug Howlett : 38-13 avant que Van Niekerk ne réduise l'écart dans les ultimes minutes et que Nial Ronan n'inflige le coup de grâce pour un 45-18 en guise de cruel cadeau de bienvenue à la table des grands.

Mais le RCT a vite appris. Il gagne en suivant sa double confrontation contre les London Irish et en janvier 2011, le novice est en tête de sa poule avant le défier les Irlandais pour le 5e round.

Mourad Boudjellal - 6 septembre 2015

Mourad Boudjellal - 6 septembre 2015Icon Sport

Dans Var-Matin, Boudjellal se présente au Munster avant le match : "Je suis très heureux parce qu’en commençant cette poule de la mort et en prenant près de cinquante points au Munster, je n’aurais jamais pensé qu’on soit leader du groupe à deux journées de la fin. Vu le parcours de ces dernières années, c’était déjà surréaliste de jouer le Munster, mais jouer le Munster pour la qualification en quarts de finale, c’est un beau cadeau pour cette ville et un événement inespéré. Maintenant, je n’ai pas oublié qu’au match aller, les Irlandais, nous avaient nargués en disant que nous étions une équipe de mercenaires. Le fait est qu’aujourd’hui, le Munster est financé par le FMI...".

C'est encore plus drôle quand son RCT prend sa revanche sur le Munster à Mayol : 32-16 pour prendre une option sur la qualification. Et qu'il entonne la Marseillaise. Le RCT tombe ensuite en quart de finale à Barcelone contre l'Usap (29-25) : déjà admirable pour une première dans la compétition. Et seulement deux ans plus, tard le RCT décrochait sa première étoile européenne...

L'histoire avait commencé au Munster. Elle est encore loin d'être fini. Le Munster a remporté 12 de ses 17 quarts de finale dont 8 sur 9 à Thomond Park ? Le RCT depuis son premier passage à Limerick a gagné plus de matches à l'extérieur qu'il n'en a perdu (14 victoires, 13 défaites) et n'a plus jamais perdu contre une équipe irlandaise (8 victoires de rang). Les vertus de l'apprentissage...

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0