UBB : Un week-end à oublier

UBB : Un week-end à oublier

UBB : Un week-end à oublier

Le 12/12/2017 à 14:59

Ce ne sont pas les adjectifs élogieux des commentateurs de BT Sport 2 sur la prestation de Matthieu Jalibert qui vont faire oublier ce week-end outre-manche quasi cauchemardesque.

Au total 8 essais encaissés malgré une entame intéressante leur permettant même de mener à la 17', 12-17 sur un exploit du "magnificent" Jalibert, puis un 26-0 encaissés soit 4 essais marqués en 10 minutes dont deux de 100m. Bref, un tel score (52-24) pourrait suffire comme "punition" mais la malchance a aussi été de la partie. Luke Jones, sorti dés la 16' sur commotion, Leroy Houston, courageux en diable qui reste sur la pelouse synthétique malgré une luxation acromio-claviculaire et sort enfin à la 71'. A minima 3 semaines pour le 3e ligne australien. Alexandre Roumat a reçu, lui, le quintal d'un joueur adverse sur sa cheville : Distension ligamentaire. Il pourrait jouer vendredi.

Luke Jones

Luke JonesIcon Sport

Les bonnes nouvelles, si elles ne sont pas nombreuses, pourront toujours consoler le groupe avant la venue des Russes d'Enisei. Romain Lonca et Julien Rey, les deux centres ont ainsi rejoué : 60 minutes pour le premier et 20 pour le second. Autre bonne nouvelle, Ben Volavola a remplacé Matthieu Jalibert durant une mi-temps. Pas avec la même verve, adaptation à ses nouvelles couleurs oblige, mais avec quelques bons coups de pied de déplacement, une transformation pas évidente et un désir de jouer à l'unisson du groupe bordelo-béglais. Il permettra ainsi à la jeune pépite qui a prolongé jusqu'en 2021, de se reposer enfin. Bref, les lignes arrières de l'UBB se reconstituent. Et si l'Union perd pour un bout de temps l'excellent 3e ligne centre australien, Marco Tauleigne devrait en avoir fini avec ses 3 semaines de repos obligatoire. Des retours qui pourraient faire du bien à cette équipe qui semble marquer le pas physiquement et encaisse depuis quelque temps beaucoup d'essais aussi bien en Top 14 qu'en Challenge.

Bonus nécessaires pour se qualifier

Cette défaite, si elle ne met pas fin aux espoirs de qualification, complique sérieusement la tache de l'équipe girondine. Le bonus à Chaban-Delmas face à des Russes étrillés à domicile 17-57, sera obligatoire tout comme lors des deux confrontations contre Newport en janvier, pour se glisser parmi les meilleures 2e de cette Challenge Cup. En attendant pour resserrer les rangs et de casser la routine du stade Moga, l'Union est parti 3 jours en stage à la Teste. En espérant que l'air marin du bassin d'Arcachon régénère cette équipe qui reste sur 2 défaites consécutives.

Contenus sponsorisés
0
0