Icon Sport

Challenge Cup - Heidelberg exclu pour éviter un conflit d'intérêts avec le Stade Français

Heidelberg exclu du Challenge pour éviter un conflit d'intérêts avec le Stade Français
Par AFP

Le 01/06/2018 à 11:23

Heidelberg, qualifié sur le terrain pour le Challenge européen, en a été exclu pour éviter un éventuel conflit d'intérêts avec le Stade Français, autre participant dont le propriétaire Hans-Peter Wild finance aussi le club allemand, a annoncé jeudi l'organisateur de la compétition.

Heidelberg est "inéligible pour la prochaine saison de Challenge Cup", a indiqué l'EPCR (European Professional Club Rugby) dans un communiqué. "Etant donné que le Dr Hans-Peter Wild, qui est l'actionnaire majoritaire du Stade Français Paris et le bailleur de fonds principal de Heidelberger RK, serait en mesure d'influencer ou de contrôler la gestion ou la performance de deux clubs dans la même compétition, l'EPCR a décidé que le club allemand ne pouvait pas participer. Un club remplaçant sera annoncé prochainement", a justifié l'EPCR.

Homme d'affaires suisse originaire d'Heidelberg, Hans-Peter Wild finance depuis de nombreuses années le club de sa ville natale dans lequel son père évoluait. L'homme à la tête des boissons Capri-Sun y a également fondé la Wild Rugby Academy, dirigée par Robert Mohr, ancien deuxième ligne de La Rochelle qui a mené au printemps 2017 les négociations de rachat du Stade Français avant d'en devenir le directeur sportif.

La tentative de rachat de Gloucester par le président de Montpellier Mohed Altrad avait soulevé en 2017 des réserves et des oppositions en raison de l'éventualité d'un conflit d'intérêts similaire. La Ligue anglaise s'était finalement opposée à ce que l'homme d'affaires héraultais devienne actionnaire majoritaire du club, n'autorisant qu'une participation à hauteur de 20%. Altrad s'était alors retiré.

Contenus sponsorisés
0
0