Getty Images

Bastareaud : "Si quelqu'un doute, il n'a pas sa place"

Bastareaud : "Si quelqu'un doute, il n'a pas sa place"
Par AFP

Le 17/03/2018 à 21:42Mis à jour Le 17/03/2018 à 21:54

Le capitaine du soir est revenu sur la performance des ses troupes à Cardiff et dresse un bilan du Tournoi dans son ensemble. Pour lui, l'état d'esprit affiché est satisfaisant et devra continuer à façonner le visage des Bleus.

Mathieu Bastareaud (capitaine du XV de France) : "On est déçu car on a les occasions pour gagner. Mais cette défaite est porteuse d'espoirs: dans l'état d'esprit on y était, on n'a rien lâché dans une ambiance particulière. On échoue de peu, il y a une bonne marge de progression. J'ai dit aux joueurs que sur l'ensemble du Tournoi on n'a pas à avoir honte de ce qu'on a fait. Dans l'état d'esprit on y était. Avant, ce qui me dérangeait un peu, c'était de voir des mecs la tête baissé quand ils loupaient une passe. A ce niveau-là on n'a pas le temps de se morfondre. J'ai essayé de booster tout ça (quand il est revenu avant l'Italie, NDLR), on a montré qu'on avait du caractère. C'est bien, notamment car on a beaucoup de jeunes joueurs.

Maintenant il faut toujours y croire. Si quelqu'un doute, il n'a pas sa place. Il faut avancer, grandir et vite car dans le rugby de haut niveau il faut être prêt tout de suite.

Comment j'ai géré ce premier capitanat? J'ai été pris par l'enjeu, car être capitaine de l'équipe de France, c'est juste fou! J'ai essayé de guider les mecs du mieux que je pouvais. Maintenant je redonne le brassard à Guilhem" (Guirado, blessé samedi).

Contenus sponsorisés
0
0