6 Nations 2024 - Les tristes adieux de George North, sorti sur blessure face à l'Italie

  • George North lors du match face à l'Italie ce samedi après-midi.
    George North lors du match face à l'Italie ce samedi après-midi. PA Images / Icon Sport - David Davies
Publié le
Partager :

La dernière sélection, la 121e, de George North a vite tourné au cauchemar, jusqu’à l’infamante cuillère de bois. Son équipe a perdu, 24-21 contre l'Italie, et il n’a pas pesé sur les débats.

Il méritait forcément une autre sortie. George North a non seulement quitté la scène sur une défaite et donc une cuillère de bois, mais avec en plus une blessure. On l’a vu claudiquer soutenu par deux membres du staff gallois. Il était l’attraction de cette partie qui fut un cauchemar pour les Gallois. Le score final ne dit pas grand-chose de la réalité de cette rencontre largement dominée par les Italiens, mais aussi saccagée par des Gallois, fébriles, maladroits, sans percussion dans les contacts et pour couronner le tout, faiblards en mêlée.

Georges North ne pouvait pas grand-chose dans cet océan de médiocrité. Mais on attendait de lui, une ou deux fulgurances qui ne sont pas venues. Il a même coûté trois points à son pays sur une faute au sol qui amena les Italiens à 6-0.

Un coup de pied comme un aveu d’impuissance

On a noté trois interventions offensives notables de sa part en première mi-temps. Deux ou trois mètres en chargeant, un défenseur effacé, mais pas de quoi faire se lever la foule du Millenium. Il réussit néanmoins à apporter son écot sur une belle séquence de jeu debout, repiquage à l’intérieur et passe en se retournant. Il tenta aussi une redoublée avec son ouvreur pour un lancement au large, mais ça ne donna rien. On le vit aussi trouver une touche par un coup de pied rasant, un geste bien exécuté, mais qui témoignait surtout de l’impuissance de son équipe.

En deuxième période, on a noté quatre interventions de George North pour des fixations, sans grand danger pour la défense italienne. Il aurait pu faire mieux sur l‘une d’entre elles en cherchant les espaces sur l’extérieur. Il fit aussi son possible à l’étayage sur plusieurs fixations avec les habits d’un soutier anonyme.

La Squadra Azzurra confirme sa magnifique campagne en s'imposant face à des Gallois qui repartent avec la cuillère de bois !

Pour la première fois de son histoire, l'Italie n'a perdu que deux matchs dans le Tournoi. #GALITA

Le film du match > https://t.co/dePOkMv0Ec pic.twitter.com/ScGB6HMblN

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) March 16, 2024

Et puis, ce fut tout. George North termine donc sa monumentale carrière sur cette production déprimante du pays de Galles, sans coup d’éclat sur les deux essais qui ont réduit l’écart. Il aurait mérité mieux c’est sûr. Le bison qui faisait exploser les défenses des années 2010 a quitté la pelouse de tous ses exploits en grimaçant de douleur, soutenu tant bien que mal par des soigneurs. Il se disait sans doute qu’on ne peut pas recevoir tous les bienfaits de la terre dans un parcours, aussi béni des dieux soit-il.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
dupinsurlaplanche Il y a 2 mois Le 17/03/2024 à 09:56

Triste fin pour un grand joueur !