XV de France - Opinion : joueurs protégés mais temps gaspillé

Par Pierre-Laurent Gou
  • Les 19 joueurs protégés ont droit à une semaine de repos avant de débuter la préparation du match face au pays de Galles.
    Les 19 joueurs protégés ont droit à une semaine de repos avant de débuter la préparation du match face au pays de Galles. Icon Sport - Icon Sport
Publié le
Partager :

Fabien Galthié a choisi de laisser les 19 joueurs protégés et exemptés de Top 14 le week-end prochain, au repos et chez eux plutôt qu’ils s’entraînent au CNR. Dommage, car pour une fois il aurait pu gagner du temps contrairement à ses prédécesseurs qui n’avaient pas ce luxe.

Ce lundi matin, le staff du XV de France a communiqué la liste des 19 joueurs dits protégés qui ne participeront pas à la 17ème journée de Top 14 le week-end prochain. Pas de surprise, la démarche est inscrite dans la fameuse convention, même si elle rajoute une sorte de « faux doublons » à ceux existants déjà. Non, la stupéfaction vient du programme de ces 19 joueurs protégés avec le XV de France.

Récupération et régénération en famille jusqu’à dimanche !!! D’une certaine manière Galthié gaspille le temps de travail que lui ont offert ses prédécesseurs au sein des staffs du XV de France, notamment Philippe Saint-André, Guy Novès ou encore Yannick Bru entraîneur des avants sous ces deux sélectionneurs. En leur temps, ils s’étaient battus pour sacraliser la période du 6 Nations. Ils voulaient pouvoir bénéficier d’un groupe de joueur déterminé les sept semaines de la compétition. Galthié l’avait obtenu pour sa prise de fonction, en convainquant Bernard Laporte de monter au front.

Un programme d'entretien physique pour se donner bonne conscience

Voilà pourquoi, on trouve cela paradoxal que Galthié choisisse de laisser ses dix-neuf protégés dans la nature cette semaine, avec bien sûr pour se donner bonne conscience un programme individualisé d’entretien physique ! Surtout que les Bleus ont déjà bénéficié d’une semaine « off » avant la préparation de l’Italie. Et on se dit que vu le niveau rugbystique affiché aussi bien à Murrayfield il y a quinze jours, qu’à Lille face à l’Italie ce dimanche, que le XV de France aurait pu profiter de ce temps pour peaufiner pour ne pas dire travailler ses gammes. Après certes pourquoi pas trois jours de repos. Mais un rassemblement ce jeudi au CNR afin de travailler le jeu de ligne, les liaisons, les automatismes, les passes, tout ce que l’on n’a pas le temps de faire les semaines de préparation de match, aurait été cohérent.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (12)
DesireVieuxGrognard Il y a 1 mois Le 27/02/2024 à 09:07

J'aimerais autant ne pas espérer un mois de rugby (souvent raccourci vers la fin) tous les quatre ans car je me fais vieux (c'est peut-être aussi pourquoi le tournoi m'est plus cher que la coupe du monde). Quant aux trentenaires, les irlandais se portent bien. Henshaw et Bundee ne semblent pas usés.

_nicolas_ Il y a 1 mois Le 27/02/2024 à 07:45

Ils n'ont pas le choix. Les joueurs sont cramés mentalement et physiquement. Il va falloir être patient. Le seul verdict est dans 3 ans et demi.

jamy09 Il y a 1 mois Le 27/02/2024 à 14:56

Le verdict est tombé depuis Octobre dernier. Ce type n'est pas l'homme de la situation.

CasimirLeYeti Il y a 1 mois Le 27/02/2024 à 00:22

Encore dans ce mi-mensonge mi-vérité qui n'est pas que l'apanage de Fabien Galthié mais aussi certes dans le lignage de ses illustres modèles comme Fouroux, Laporte...
Il a cette capacité à dire une chose et son contraire dans la même phrase, sans que celle-ci ne perde tout son sens.
Étant devenu lié par l'échec à ses joueurs, après leur avoir promis mystiquement une victoire en CdM... Désormais, il leur passe tout dans une commune frustration, espérant qu'ainsi ils trouveront la clé pour rebondir.
Les leaders auraient du avoir des conversations franches avec le Staff, des précisions, des ajustements, des mises au point
Et oui, garder les joueurs à Marcoussis, aurait été bénéfique au travail en groupe, en cette période particulièrement douloureuse et ce n'est pas qu'un gaspillage de temps mais aussi de kérosène, et autres fluides comme ceux qui montent et redescendent pour 2/3 jours et 1 entraînement du mercredi !