6 Nations 2024 - "L'équipe de France, ce n'est pas la Star Academy, ni Koh Lanta", Fabien Galthié défend ses choix

Publié le Mis à jour
Partager :

Accompagné de son adjoint Laurent Sempéré chargé de la conquête et des tâches spécifiques, Le sélectionneur du XV de France Fabien Galthié a livré vendredi midi la composition du XV de France qui affrontera dimanche l’Italie à Lille (16h00). Posolo Tuilagi fêtera sa première titularisation, Esteban Abadie, remplaçant, sa première sélection. François Cros sera positionné en troisième ligne centre à la place de Grégory Alldritt, blessé contre l’Ecosse.

Seulement deux changements dans le XV de départ

Fabien Galthié : « Quand on fait une composition d'équipe, on se pose beaucoup de questions. On s’entraîne d’ailleurs beaucoup à faire cette composition. La notion importante, c'est la valeur des hommes. On entend ce qu’il se dit, qu'il faut changer les joueurs par exemple. Seulement, l'équipe de France, ce n'est pas la Star Academy, ni Koh Lanta. Les joueurs présents ne sont pas là par hasard. Ils sont venus chercher le maillot, peuvent avoir 50, 60 ou 80 sélections. Ils ont un parcours, un passé… Certains sont parfois moins performants, ils en ont le droit. Ce sont simplement des êtres humains. Dans la valeur de notre équipe, la résilience se fait collectivement. Nous sommes toujours dans ce travail qui se fait collectivement. Rien ne dit que le changement fonctionne. On pourrait se pencher sur ce sujet mais nous sommes convaincus que ça ne marche pas comme ça, pas en changeant tout. Certes, nous sommes dans une période de transition. Mais on croit fortement en nous. Par les bases, l’équipe de France va retrouver son meilleur niveau. Nous allons gagner à nouveau. Et pour répondre aux interrogations : deux nouvelles titularisations dans une équipe, c’est déjà beaucoup. »

La compo des Bleus pour affronter l'Italie pour le troisième match du 6 Nations !#XVdeFrance #FRAITA pic.twitter.com/LSDRJVCFWS

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) February 23, 2024

La première titularisation de Posolo Tuilagi

Laurent Sempéré (entraîneur de la conquête et des tâches spécifiques) : « Posolo fait partie des joueurs qui ont amené de l'énergie en Écosse. Ses prestations lors des entraînements et de ses entrées lui ont fait gagner ce maillot de « starter » pour affronter l’Italie. Mais il faut aussi évoquer Romain Taofifenua qui revient de blessure. Il a le même profil que Posolo avec plus d’expérience. Il finit très bien les matches, il est très important dans la cohésion de l’équipe. Il nous a rassurés le week-end dernier lorsqu’il a joué avec son club (Lyon). C'est logique de voir ces deux joueurs disputer la rencontre de dimanche. »

Fabien Galthié : « Je voudrais aussi souligner le rôle de Paul Gabrillagues qui a connu une période difficile de l’intérieur. Il a été formidable ors des deux premiers matchs et il continue d’être exemplaire. Il est toujours avec nous (NDLR : il figure parmi les cinq joueurs supplémentaires hors feuille de match avec Dany Priso, Maxime Lamothe, Antoine Gibert et Léo Barré). Il continue de nous amener toute son énergie et toute sa détermination. »

La première apparition d’Esteban Abadie sur le banc des remplaçants

Fabien Galthié : « Je veux avoir une pensée pour son papa (Geoffrey), champion de France avec le Racing Club de France et avec le Stade français. Une pensée aussi pour son club formateur le Racing Club de France ».

A lire aussi : 6 Nations 2024 - Formation au Racing, famille de rugbymen, fan de surf : cinq choses à savoir sur Esteban Abadie, appelé par Fabien Galthié

François Cros positionné en troisième ligne centre

Laurent Sempéré : « Il a été un des avants les plus performants sur les deux premiers matchs. Par sa polyvalence, il est capable de tout faire sur un terrain, que ce soit sur les tâches obscures où il est très précieux ou lorsqu’il porte le ballon. Je revois encore cette mêlée où il est parti dans le côté fermé face à l’Ecosse qui nous a permis de marquer en suivant. Il a cette facilité à évoluer à tous les potes de la troisième ligne. L'avoir sur et en dehors du terrain est important. Il est capable de jouer troisième ligne centre. C'est un joueur très intelligent qui sait faire le lien entre avants et trois-quarts. »

Fabien Galthié : « Dans le jeu, François se frottera moins à la ligne sur l'aspect puissance, mais c'est un régulateur. Il sait tout faire. Il est capable d’être demi de mêlée quand c’est nécessaire, de jouer centre, d’être le premier soutien, d’être le porteur de balle, de sauter en touche...C’est un joueur qu’il est important d’avoir. Il a d’ailleurs, au sein de notre groupe, été élu homme du match contre l’Irlande. Il aurait pu l’être lors du match contre l’Ecosse. »

L'adversaire : l'Italie

Fabien Galthié : « Le Tournoi des 6 Nations, c'est comme un 400 mètres : on démarre en sprintant et on accélère à chaque virage. On connaît bien cet adversaire. Ce sont des Latins, entraînés par Gonzalo Quesada qui connaît bien le rugby français. S'il y a pas mal de joueurs qui jouent en France pour nous affronter sur la feuille de match, ce n'est pas un hasard. Ils veulent sortir leur meilleur rugby et vont être déterminés. »

Les ambitions dans le jeu

Fabien Galthié : « Il n'y a pas plus exigeants que nous. Nous sommes très pointus sur notre analyse, mais ça reste entre nous. Pour nous, gagner en Écosse était un exploit. Si ce n'est pas compris par une partie de la population, on le comprend. Mais notre ambition est intacte par rapport au jeu de rugby. On veut jouer mieux, mais on veut aussi défendre mieux. Jouer mieux, c'est aussi sans le ballon. Être par exemple plus disciplinés. En Écosse, il y a beaucoup de situations où nous avons bien joué sans le ballon. Et c'est superbe aussi. Nous avons envie de faire plus. Mais nous sommes dans une période de résilience. Il faut d'abord être fort sur les bases : solidarité, engagement, courage. Et le cœur des hommes... »

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (39)
Djive-ST Il y a 1 mois Le 25/02/2024 à 00:37

Et Galthié n'est pas Denis Brogniart ou Nikos Aliagas !

Gcone1 Il y a 1 mois Le 24/02/2024 à 19:46

Exact ! Pas la Star'ac ! C'est plutôt Bonne nuit les petits avec l'inspecteur Derrick !

Guy1958 Il y a 1 mois Le 24/02/2024 à 09:08

Dans un article que je peux pas lire car verrouillé (pas abonné), le journaliste entamme son article sur le match à venir par "une occasion en Nord".
Au secours !!!

Grandisse Il y a 1 mois Le 24/02/2024 à 15:57

C'est un jeu de mot en référence sur le lieu du match. Pas besoin d'en faire un commentaire, en particulier sur un autre article..