6 Nations -20 ans - Le fait du match : les Bleuets à mi-temps face à l'Écosse

Par Nicolas Zanardi
  • Les Bleuets ont livré une exceptionnelle première mi-temps avant de lever le pied dans le deuxième acte, face à l'Écosse.
    Les Bleuets ont livré une exceptionnelle première mi-temps avant de lever le pied dans le deuxième acte, face à l'Écosse. Patrick Derewiany
Publié le
Partager :

Si les coéquipiers de Mathis Castro-Ferreira se sont avérés beaucoup plus réalistes que la semaine dernière en première période, ces derniers se sont progressivement délités tout au long d'une deuxième mi-temps jouée marquée par de trop nombreuses imprécisions.

Il est des matchs comme ça, dont on sait pertinemment dès la 2e minute qu’ils ne peuvent décemment pas vous échapper. Après tout, l’équipe de France U20 n’a pas jamais été défaite par son homologue écossaise pour rien… C’est ainsi qu’une fois de plus, entre la supériorité de leur mêlée fermée et cette sensation que les Écossais n’auraient que le combat et leur (très pauvre) jeu au pied à leur opposer, les hommes de Sébastien Calvet n’avaient pas franchement de mouron à se faire sur la glaciale pelouse du Hive Park, à littéralement la distance d’un drop des vénérables tribunes de Murrayfield.

La seule interrogation, au final, ne résidait que dans le sérieux qu’allaient mettre les coéquipiers de Mathis Castro-Ferreira dans leur besogne, eux qui avaient précisément manqué de précision dans la finition une semaine plus tôt contre l’Irlande. Et l’on n’a pour tout dire pas été déçu…

80 % d’incursions fructueuses en première mi-temps

La preuve ? Elle est que dès la mi-temps, les jeunes Tricolores avaient le bonus en poche, après la bonne initiative de leur capitaine de jouer rapidement une pénalité dans les arrêts de jeu, qu’il conclut lui-même en coin. Au préalable, ses hommes avaient déjà frappé à trois reprises, grâce à des jolis numéros de voltigeurs de l’arrière Xan Mousques (14e) puis de l’ailier Hoani Bosmorin (20e), et un petit exploit du demi de mêlée Thomas Souverbie éliminant son vis-à-vis dans un mouchoir de poche, après une pénaltouche intelligemment jouée dans le couloir des cinq mètres.

En Écosse ce vendredi soir, le XV de France -20 ans s'est imposé 29-14 après une grande première période, ornée d'un bonus offensif. https://t.co/zxVpcBX1Fq

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) February 9, 2024

Alors certes, tout n’avait pas été parfait, les Bleuets ayant aussi laissé passé plusieurs grosses occasions, entre la gigantesque percée de Quere Karaba trop court d’un petit mètre (6e), la percée de Desperes que Mousques n’eut pas les pattes de conclure (40e) et plusieurs pénaltouches gâchées. Reste qu’au final, malgré une certaine impression de gâchis, quatre des cinq incursions françaises dans les 22 mètres écossais s’étaient soldées par des points.

17 fautes de main et 15 pénalités concédées

Le problème, lorsque tout semble trop facile ? Il est que quand on n’a pas 20 ans, on peut précisément céder à la facilité… Un écueil que les Tricolores n’ont malheureusement pas su éviter tout au long d’une deuxième période marquée du sceau de l’imprécision, puisque les Bleuets ont cumulé au total pas moins de 17 fautes de main, concédé une quinzaine de turnovers et autant de pénalités. De quoi forcément remettre les Écossais dans le match, si bien qu’au final, on s’est surpris à se féliciter des boulettes de l’ouvreur adverse Coates (4 pénaltouches manquées !) ou encore des ailiers Johnston puis Caqusau, qui commirent chacun de grossières erreurs à quelques centimètres de l’en-but français…

Reste qu’à leur décharge, les Bleuets avaient subi beaucoup de casse et de changements, au point de terminer la rencontre avec le centre Brau-Boirie en troisième ligne. Et que ces derniers ont, surtout, eu le mérite d’assurer l’essentiel, à savoir les cinq points de la victoire...

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
CasimirLeYeti Il y a 21 jours Le 10/02/2024 à 09:35

C'était Galles - Écosse à l'envers...

Danilo31 Il y a 21 jours Le 10/02/2024 à 08:35

Ils ont quand même été bien aidés par la prestation catastrophique du pauvre 10 Ecossais qui faisait vraiment peine à voir à la fin de la rencontre.