6 Nations -20 ans - "Continuer à travailler dans la confiance" assure Sébastien Calvet, sélectionneur des Bleuets

Par Jérémy FADAT
  • Sébastien Calvet était logiquement satisfait de la première victoire de ses hommes dans le Tournoi 2024.
    Sébastien Calvet était logiquement satisfait de la première victoire de ses hommes dans le Tournoi 2024. Icon Sport - Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Conscient que son équipe a manqué de quelques repères collectifs et commis des erreurs qui l'ont empêché d'effectuer un écart encore plus important au score, le manager des moins de 20 ans Sébastien Calvet se satisfait de la victoire bonifiée de ses troupes (29-14), en Ecosse ce vendredi soir, qui leur permet de garder des ambitions dans ce Tournoi.

Que retirez-vous de cette victoire ?

Sur le plan comptable, il fallait gagner avec le bonus offensif. Ensuite, on ne va pas se mentir, les joueurs ont donné énormément mais il y a eu beaucoup d'erreurs dans la gestion de jeu ou la réalisation. C'est un groupe qui travaille fort et on a encore beaucoup de boulot. On va surtout retenir que la victoire nous permet de continuer à travailler dans la confiance. La tâche est difficile et il faut que tout le monde reste bien concentré pendant les quelques jours de repos que l'on aura, pour revenir avec l'intention de bien faire.

Vous avez beaucoup joué depuis votre camp en première mi-temps. Était-ce voulu ?

Sur la première mi-temps, il y a déjà eu un nombre incroyable de fautes. cela montrait un manque de maîtrise de notre part. L'équipe a sous-estimé la capacité des Ecossais à nous poser des problèmes sur les points de rencontre. On a effectivement dit à la mi-temps qu'on n'avait pas respecté le rapport de force et on a demandé d'être plus précis en deuxième période, moins indisciplinés. Nous sommes tombés dans des pièges trop faciles et nous nous sommes rendus le match trop compliqué. 

Il y avait eu du turnover dans l'effectif, par choix ou par rapport au contexte du rugby français. Cela-t-il pu fragiliser l'équipe ? 

Oui, avec cette forme de rotation, il est plus difficile d'avoir des repères, de travailler avec des joueurs qui se trouvent, qui se connaissent entre eux, qui sont connectés. Mais l'avantage, c'est que cela va nous permettre d'évaluer tout ce lot de joueurs à qui on donne leur chance. Au-delà, on a senti les joueurs un peu fatigués après trois semaines de travail. C'était un mal pour un bien et il y aura un rebond à attendre pour la suite.

En Écosse ce vendredi soir, le XV de France -20 ans s'est imposé 29-14 après une grande première période, ornée d'un bonus offensif. https://t.co/zxVpcBX1Fq

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) February 9, 2024

À l'arrivée, vos joueurs se sont vite mis à l'abri et le match était presque plié à la mi-temps...

C'est vrai, et on le voit d'ailleurs dans le coaching puisqu'on a pris le risque de faire rentrer des joueurs tôt, ce qui aurait pu, sur d'autres matchs, nous mettre en danger si on avait connu des blessures en fin de rencontre. On a décidé de privilégier l'évaluation de nos joueurs et la volonté de faire "croquer" tout le monde. La priorité pour les joueurs, c'était de prendre confiance, de construire leur groupe. Plein de secteurs ont été médiocres mais d'autres ont été positifs. 

Vous le disiez, il était important de l'emporter après la courte défaite contre l'Irlande le week-end dernier. Cela vous permet-il de conserver un objectif de victoire finale dans ce Tournoi des 6 Nations ? 

Bien sûr, on reste dans la course dans cette compétition. On sait depuis le début que les Irlandais vont se déplacer en Angleterre. La beauté du sport, c'est qu'on ne peut jamais rien pronostiquer. Ce qu'il nous fallait, c'était gagner et empocher le bonus offensif ce soir. Voilà, c'est fait maintenant et on a forcément le sourire.   

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
unquartdecentre Il y a 22 jours Le 10/02/2024 à 01:04

Ce soir les irlandais ont failli perdre contre l'Italie ; ils n'ont pas encore gagné à Londres , donc nos bleus peuvent encore gagner le tournoi

CasimirLeYeti Il y a 21 jours Le 10/02/2024 à 10:02

Ça aurait été bon pour l'incertitude dans le Tournoi surtout que nos cousins Transalpins, le méritaient.