Champions Cup - "Je l’ai jouée à la cool" : Léo Berdeu (Lyon) savoure son retour après huit mois d'absence

Par Nicolas Zanardi
  • Léo Berdeu a effectué ce samedi son grand retour après huit mois d’absence.
    Léo Berdeu a effectué ce samedi son grand retour après huit mois d’absence. - Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Meilleur réalisateur du Top 14 en 2022, Léo Berdeu a effectué ce samedi son grand retour après huit mois d’absence, contribuant à la belle victoire du Lou face au Connacht et à la quasi-qualification des siens pour les huitièmes de finale. Sans stress apparent...

Après huit mois d’absence, vous avez enfin retrouvé les terrains et contribué au succès du Lou face au Connacht. Quel est votre premier sentiment ?

Au-delà de la victoire, ça fait du bien de renouer avec le terrain. Huit mois de convalescence, ça ne m’était encore jamais arrivé. Ça a été très long avant de retrouver le terrain, mais cette page est officiellement tournée désormais. Je suis heureux d’avoir pu retrouver quelques bonnes sensations, même si j’ai commis deux ou trois erreurs flagrantes. Il va me falloir un peu de temps pour re trouver les timings et les automatismes avec les autres, mais au moins, la saison est lancée.

Lyon parvient à vaincre le Connacht et s'offre un répit européen !#LOUvCON

Le film du match > https://t.co/KfCPfVf5db pic.twitter.com/4ndAaBuN8Z

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) January 13, 2024

Comment avez-vous vécu votre première longue blessure ?

C’est difficile d’être loin du groupe : tu t’entraînes à part, l’équipe avance sans toi et tu te sens un peu faible... Dans mon malheur, j’ai quand même eu de la chance, car il y a eu cette coupure estivale de deux mois, puis la trêve de la Coupe du monde. Sur huit mois, il y en a eu presque quatre sans compétition, c’était un peu plus facile à accepter. Il n’y a finalement qu’en novembre et en décembre que j’ai rongé mon frein mais au final, c’est passé plutôt vite. Par rapport à des mecs comme Dylan Cretin ou Jean-Marc Doussain, je l’ai eue beaucoup moins dure mentalement. Maintenant, j’espère juste retrouver mon meilleur niveau et donner un maximum d’énergie à l’équipe.

Vous sentiez-vous stressé avant le match ?

Beaucoup de gens m’ont dit « profite » mais honnêtement, j’étais assez serein, pas stressé du tout, en tout cas sans plus de pression que ça. Je l’ai jouée un peu à la cool, et je crois avoir réussi à vivre le match à 100 %. Physiquement, je me suis senti très bien, avec pas mal de pattes et de cardio.

Que retenez-vous de votre prestation ?

Qu’à l’image de l'équipe, j’ai eu un peu de déchet. Sur les trois jeux au pied que je tente du gauche, je n’ai pas de solution et je me débarrasse du ballon. Il faut que je reprenne confiance, que je n’hésite pas à garder le ballon, attaquer la ligne. Plus je vais enchaîner, plus je vais retrouver de la confiance et des sensations, je ne suis pas inquiet là-dessus. Il faut aussi que je retrouve des automatismes parce que plusieurs fois, je n’ai pas annoncé la même chose que mes coéquipiers, mais cela a été sans conséquences heureusement.

Votre premier pied gauche a malgré tout failli se transformer en passe décisive...

Oui (il se marre) C’était un pied gauche-tibia, on va dire, j’ai eu pas mal de réussite. C’est peut-être pour cela que je l’ai retenté par la suite, avec moins de succès parce que le premier était un cadeau tombé d’on ne sait où (rires). Je serai plus vigilant pour la prochaine fois.

Pensez-vous que ce succès peut aider le Lou à se relancer définitivement ?

On verra la semaine prochaine. Il y a 15 jours, nous avons battu Montpellier, puis on en a pris 40 à Toulouse... On aura la réponse sur le terrain des Saracens même s’il n’y aura pas sur ce match les mêmes attentes que pour la réception de l’Usap. On a encore connu ce trou d’air de 10 minutes au retour des vestiaires, mais on a au moins su rester solidaire pour aller chercher le bonus offensif. De plus en plus de blessés vont rentrer, j’espère que cela va générer un bel engouement dans le groupe et que de beaux jours vont venir.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (3)
CasimirLeYeti Il y a 1 mois Le 14/01/2024 à 03:18

J'espère qu'il va vite revenir ; j'aimerai le voir en Amérique du Sud, cet été. Il était 4ème "10" au classement de l'équipe de France. Pour moi, il était même devant Hastoy car plus complet, meilleur en défense et sur les ballons hauts, par exemple.

CasimirLeYeti Il y a 1 mois Le 14/01/2024 à 03:18

J'espère qu'il va vite revenir ; j'aimerai le voir en Amérique du Sud, cet été. Il était 4ème "10" au classement de l'équipe de France. Pour moi, il était même devant Hastoy car plus complet, meilleur en défense et sur les ballons hauts, par exemple.

CasimirLeYeti Il y a 1 mois Le 14/01/2024 à 03:18

J'espère qu'il va vite revenir ; j'aimerai le voir en Amérique du Sud, cet été. Il était 4ème "10" au classement de l'équipe de France. Pour moi, il était même devant Hastoy car plus complet, meilleur en défense et sur les ballons hauts, par exemple.