Champions Cup/Challenge Cup - Pierre-Louis Barassi, Ben Tapuai, Clément Doumenc... Ils ont marqué des points lors des deux premières journées

Par la rédaction
  • Pierre-Louis Barassi, Ben Tapuai et Clément Doumenc ont réalisé deux matchs pleins.
    Pierre-Louis Barassi, Ben Tapuai et Clément Doumenc ont réalisé deux matchs pleins. Midi Olympique
Publié le Mis à jour
Partager :

Ces deux dernières semaines, les clubs français ont débuté leur aventure en Investec Champions Cup et EPCR Challenge Cup. Quelques joueurs en ont profité pour se relancer et marquer des points auprès de leur staff. Les voici !

Pierre-Louis Barassi (Toulouse)

Les Toulousains ont tout écrasé sur leur passage lors des deux premières journées de Champions Cup. Et au milieu de cet effectif cinq étoiles, Pierre-Louis Barassi a rayonné. Déjà étincelant face aux Blues de Cardiff, le centre international a confirmé sa bonne forme sur le terrain des Harlequins, avec un doublé cette fois. Embêté par les blessures depuis son arrivée chez les Stadistes en 2022, l'ancien joueur de Lyon a prouvé qu'il pouvait être un élément central de la ligne arrière haut-garonnaise aux côtés de Pita Ahki. Désormais, l'objectif sera d'enchaîner après ces deux magnifiques sorties.

Luke Tagi (Bayonne)

Il a fêté sa première apparition avec Bayonne au Munster, puis sa première titularisation contre Glasgow. Le pilier droit fidjien n'a pas mis bien longtemps pour démontrer au staff basque qu'il est bien plus qu'un joker de luxe. En Irlande, il a sonné la révolte avec un essai pour aider les siens à signer un match nul historique. Face aux Warriors, Tagi s'est montré à l'aise ballon en main, comme il est habitué à l'être. Ces deux rencontres de Champions Cup ont, pour de bon, lancer son aventure avec Bayonne. 

Clément Doumenc (Montpellier)

Montpellier a retrouvé des couleurs en Challenge Cup, avec deux victoires en autant de matchs. Élu homme du match contre les Ospreys ce dimanche, Clément Doumenc a marqué les esprits avec le MHR. Pas vraiment dans les plans de Richard Cockerill, l'ancien joueur de Carcassonne a été titularisé à deux reprises par Patrice Collazo sur l'aile de la troisième ligne. Efficace au grattage et hyperactif, Doumenc s'est peut-être relancé dans l'Hérault et va maintenant tenter d'être aligné plus régulièrement en Top 14. C'est tout le mal qu'on lui souhaite.

Ben Tapuai (Bordeaux-Bègles)

La ligne arrière de l'UBB fait peur à tout le monde en ce début de saison. Damian Penaud, Maxime Lucu, Matthieu Jalibert, Yoram Moefana... Bref, c'est très fort. Reçue dix sur dix après deux matchs, la formation girondine a également pu compter sur un homme d'expérience au centre du terrain : Ben Tapuai. L'Australien de 34 ans rend de très grands services à Yannick Bru, notamment lorsque Moefana ou Depoortere sont laissés au repos. L'ancien joueur des Sharks de Durban a notamment inscrit un magnifique essai contre Bristol et sa défense fait des ravages. Fiabalité, expérience... Tapuai est d'une utilité sans fin dans l'effectif bordelo-béglais, et ses deux prestations au Connacht et face aux Bears en sont un nouvel exemple.

Melvyn Jaminet (Toulon)

Lui n'avait rien, ou presque, à prouver au staff du RCT. Revenu dans son club formateur après un passage mitigé à Toulouse, Melvyn Jaminet a débuté sa toute nouvelle aventure toulonnaise sur les terrains de la Champions Cup. Un premier match convaincant contre Exeter et un second auréolé de son premier essai sous ses nouvelles couleurs à Northampton. Même s'il n'a pas pu éviter les défaites de Toulon, Jaminet a réussi ses débuts, il ne reste plus qu'à garder ce rythme, voire accélérer encore un petit peu.

Dimitri Delibes (Toulouse)

Face aux Harlequins, Dimitri Delibes a joué son premier match de la saison avec le Stade toulousain. Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'ailier s'en est plutôt bien sorti. Celui qui est passé par Blagnac étant plus jeune a inscrit le deuxième essai des siens, puis offert sur un plateau un essai à Peato Mauvaka. Une très grande performance de Delibes, qui a possiblement bousculé la hiérarchie sur l'aile droit stadiste avec les blessures d'Arthur Retière et Ange Capuozzo. L'ailier ou centre a un coup à jouer ces prochaines semaines, et il a bien saisi la première opportunité.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (4)
unquartdecentre Il y a 2 mois Le 19/12/2023 à 10:37

@ Masotrillo: à ces deux joueurs, particulièrement Delibes, de ne pas se blesser tous les 4 matins. Quant à la paire de centres des bleus, il devient évident que Fickou est totalement dépassé actuellement, que Gailleton et Barassi lui mangent la couenne à chaque sortie.

LedZep56 Il y a 2 mois Le 19/12/2023 à 14:15

Oui espérons qu'ils arrêtent de se blesser car ce sont d'excellents joueurs.

Fickou est en effet dépassé depuis bientôt deux ans et dans tous les cas lui et Danty ne sont plus si jeunes et il faut préparer l'avenir.

En effet Barassi et Gailleton sont deux belles options, Depoortère et Costes aussi. Moefana et Vincent peuvent aussi être présent si ils arrivent à jouer à leur meilleur niveau en bleu. La polyvalence va sûrement jouer ainsi que la puissance.

Masotrillo Il y a 2 mois Le 19/12/2023 à 10:13

Delibes c'est un potentiel énorme, tonique, technique, rapide, fluide lors de ses courses avec de très bons appuis. Ailier ou centre tout comme Tauzin (malheureusement trop souvent blessé) ces deux la ont besoin de temps de jeu pour faire un malheur dans les défenses.
Sinon ils partiront sous d'autres cieux !

nionenithree Il y a 2 mois Le 19/12/2023 à 09:47

Galthié aurait il l'envie de changer sa paire de centres indéboulonnables ?