Pro D2 - Clément Garrigues, le nouveau marteau-piqueur du SU Agen

Par Mathieu Vich
  • Clément Garrigues est une des révélations de la saison en Pro D2.
    Clément Garrigues est une des révélations de la saison en Pro D2. Icon Sport
Publié le
Partager :

Depuis le début de la saison, Clément Garrigues est l’un des Agenais qui avance le plus ballon en main. Avec son style caractéristique, il est le remplaçant désigné de Kolinio Ramoka, appelé à martyriser les défenses adverses.

La force principale du SUA ? Sa capacité à lancer des jeunes issus du centre de formation. Hans Lombard-Buret, Mamuka Mstoiani, Pierre Jouvin, Alex Burin, Matthieu Bonnet, Julien Lebian, Valentin Gayraud, Thomas Vincent, Jefferson-Lee Joseph et Clément Garrigues ont tous entre 20 et 24 ans. Ils sont déjà amenés à prendre les clés du camion et à remettre Agen en haut du tableau de Pro D2. Le dernier cité fait donc partie de ce nid à pépites. Il performe déjà !

Clément Garrigues, c’est neuf titularisations en douze journées cette saison, deux essais, des dizaines de plaquages à son actif et bon nombre de défenseurs battus. C’est surtout une progression nette. Son manager Bernard Goutta en parle le mieux : « Il prend une nouvelle dimension. Il se développe, il apprend. Je le trouve en progrès sur sa communication. C’est ce que je voulais de lui. Mais je sais qu’il peut faire encore mieux ». Le Catalan est exigeant avec son poulain. Mais il sait que ce dernier peut aller loin. « Il a progressé dans le jeu devant la défense, dans sa manière de faire jouer après lui… Il débloque des situations, mais il faut dorénavant qu’il devienne un leader sur le terrain. »

Des débuts à l’ouverture, avant de passer au centre

À 21 ans, le Moissagais d’origine est en train de devenir incontournable au centre du terrain. Il le sait : « Plus tu joues, plus t’es en confiance. Plus t’es en confiance, plus tu prends des initiatives. Je pense que je progresse sur certains points, mais j’ai encore du travail ». 

Depuis tout jeune, Garrigues est couvé par le SUA. « Je suis arrivé vers l’âge de 14 ans après avoir débuté à Moissac puis être passé par Montauban. Je suis hyper heureux car aujourd’hui, je joue dans l’un de mes deux clubs de cœur avec mes copains ! »

À la base, il était ouvreur. Puis, il a changé. « Après en avoir parlé avec mes entraîneurs, je me suis rendu compte que mes qualités se rapprochaient plus du poste de centre. Mon point fort est de gagner mes duels, d’être perforant. Donc ce changement s’est fait assez naturellement. » Passé par l’équipe U20 nationale, le jeune crack du SUA a prolongé au club en fin de saison dernière. Naturellement : « Je n’ai absolument pas hésité. Je suis encore jeune. Agen m’a permis de débuter chez les professionnels. Mes amis sont ici, je suis bien, je n’ai pas eu de doute au moment de signer ».

Clément Garrigues est amené à faire oublier Kolinio Ramoka pendant toute la saison.
Clément Garrigues est amené à faire oublier Kolinio Ramoka pendant toute la saison. Icon Sport

Un 12 qui doit progresser en 13

Encore étudiant dans le commerce (il est en bac +4 en partenariat avec Provale), le Moissagais est à l’aise sur son double cursus. Rugbystiquement, son apprentissage se poursuit également. 

Il n’est pas qu’un simple 12 capable de casser la ligne. Souvent titularisé aux côtés de Kolinio Ramoka cette saison, Clément Garrigues a notamment axé sa progression sur le poste de second centre. « Il y a des similarités entre les deux postes, mais le 13 est plus un régulateur. Il doit amener de la vitesse et décaler les ailiers.  Le 12 est plus un perforant, un mec qui va créer des brèches. J’aime les deux postes même si je suis plus à l’aise en tant que premier centre », liste l’intéressé. 

Bernard Goutta attend de lui cette polyvalence qui pourrait lui permettre de s’ouvrir des portes par la suite. En attendant, aux côtés d’Harry Sloan, Théo Belan et George Tilsley, Garrigues poursuit son ascension. À l’image d’Auguste Cadot avec le BO l’an passé, il est l’une des révélations de ce début de saison et ne compte pas s’arrêter là.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Thierry47 Il y a 2 mois Le 07/12/2023 à 20:47

C'est très bien qu'il est signé un contrat, c'est un bon mec et un bon joueur et ce n'est que le début. Le SUA est une "usine " à faire des centres. Pas de nom, la liste est trop longue, si allez... l'incomparable Philippe Sella, le dernier sortie Guilleton...