Top 14 - Tomas Lavanini de retour à Clermont, la dernière pièce du pack XXL de l’ASM avant d’accueillir le Racing 92

  • Tomas Lavanini devrait débuter sa saison clermontoise face au Racing, ce samedi.
    Tomas Lavanini devrait débuter sa saison clermontoise face au Racing, ce samedi. Icon Sport - Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Clermont compte sur le retour de Tomas Lavanini pour retrouver le sourire face au Racing 92. L'Argentin complète un pack gargantuesque à la disposition de Christophe Urios. 

Le dernier golgoth a posé ses valises en Auvergne. Sous le soleil glacial de Clermont, Tomas Lavanini s’est à nouveau entraîné avec ses coéquipiers Jaunards. Après une Coupe du monde réussie avec l’Argentine, et une blessure à l’œil qui a dû l’éloigner du Puy-de-Dôme pendant un mois de plus, le Puma est prêt à mordre à nouveau. "Je me sens bien. La coupure m'a permis de me régénérer, le staff a beaucoup changé, donc c'est comme si je repartais de zéro" affirme le deuxième ligne argentin. Devant une centaine de curieux venus assister à la séance de ce mercredi, Tomas Lavanini a pu retrouver son fidèle acolyte Marcos Kremer, ainsi que Bautista Delguy et Benjamin Urdapilleta. À l’instar de la colonie australienne (Newsome, Simone, Fainga’a, Simmons), les Pumas sont maintenant au complet en Auvergne. Un fort accent espagnol parsème maintenant les entraînements clermontois, pour le plus grand plaisir du deuxième ligne casqué. "Benjamin parle toujours aussi fort ! J'ai joué avec Marcos pendant quatre ans aux Jaguares et je suis vraiment content qu'il soit à Clermont. On est quatre argentins au total, on va pouvoir recommencer les barbecues du dimanche comme si on était au pays !"

Longtemps décrié pour son indiscipline et ses cartons à répétition, Tomas Lavanini est presque irréprochable depuis plus d'un an. "J’ai beaucoup travaillé la partie mentale, sur les détails et sur mes conneries. Aujourd’hui, le travail paye. Je crois aussi que je suis plus expérimenté" explique le trentenaire argentinLe Puma n'a concédé qu'un seul carton jaune depuis un an. Indispensable au pack clermontois en fin de saison dernière, le deuxième ligne est d'autant plus attendu qu'il est en fin de contrat cette saison. Dans ce contexte, Christophe Urios attend de voir les performances de son large poulain pour prolonger, ou non, l'aventure avec lui. 

Tomas Lavanini et Marcos Kremer sont à nouveau associés après la Coupe du monde.
Tomas Lavanini et Marcos Kremer sont à nouveau associés après la Coupe du monde. Icon Sport - Icon Sport

Un pack encore plus dense

Avant la capitale réception du Racing 92, Christophe Urios est tout sauf mécontent de récupérer un nouveau tank dans son effectif. Avec son double mètre et ses 118kgs, Tomas Lavanini sera un atout de poids pour les Auvergnats. Julien Laïrle se félicite d’ailleurs de l’arrivée du Puma. "Je le découvre ! Il est très investi, c'est un profil évidemment très physique. Aujourd'hui, il est en reprise donc on va y aller doucement avec lui. Mais effectivement Tomas est un atout supplémentaire pour notre pack". Contre le leader du Top 14, le manager auvergnat devrait aligner sa meilleure équipe après avoir mis au repos la grande majorité de ses cadres à Toulouse. Lavanini viendra donc s’ajouter aux gros bras de Yato, Kremer, Sowakula et autres Lee pour gagner une première bataille : celle des avants et de la conquête.

Le capitaine de l’ASM Irae Simone s’est longuement confié après un début de saison très mitigé. L’Australien veut s’inscrire dans la durée en Auvergne et assure que Clermont retrouvera les barrages cette saison.
L'article complet \u2b07\ufe0fhttps://t.co/Wo54dyGCFa

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) November 29, 2023

"On a un travail à faire sur le changement d’image de notre mêlée. On doit être plus constants sur cette phase de jeu pour donner une meilleure image à l'arbitre notamment" poursuit l'entraîneur des avants jaune et bleu. Plutôt solides face au champion de France la semaine dernière, les Jaunards savent qu’ils devront faire encore mieux pour terrasser la clique de Stuart Lancaster.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (5)
Franck66 Il y a 3 mois Le 30/11/2023 à 06:36

La gestion des « non Jiff » ne va pas être simple à l'ASM

rugbymince Il y a 3 mois Le 30/11/2023 à 00:55

Le racing ne gagnera pas en Auvergne

BOUNTY07 Il y a 3 mois Le 29/11/2023 à 18:17

a priori c'est pas la mêlée du Racing qui est la plus dangereuse !!!!!! la faiblesse de l'Asm c'est le poste de pilier gauche et l'absence de Fourcade au talon, Slimani ne double pas avantageusement Ojovan. ceci étant il va falloir mettre le bleu de chauffe pour vaincre le Racing.mais avec les Kremer Lavanini Simmons Fritz Lee Tixeront Yato et Sowakula il y a de quoi mettre au pas le pack du racing et donc leurs 3/4

envoituresimone Il y a 3 mois Le 30/11/2023 à 06:37

Le problème c'est qu'il faut une 1ère ligne au complet pour mettre au pas. Une seule défaillance dans un pack et c'est toute la machine qui déraille.