XV de France - Antoine Dupont : "Ce qui peut m'inquiéter, c'est la décroissance après avoir atteint un certain niveau"

  • Antoine Dupont à l'entraînement, à la veille du quart de finale contre l'Afrique du sud.
    Antoine Dupont à l'entraînement, à la veille du quart de finale contre l'Afrique du sud. Abaca / Icon Sport
Publié le
Partager :

Antoine Dupont a atteint ces dernières années le sommet de sa carrière en club, en sélection et sur le plan individuel. Difficile dès lors de ne pas craindre un éventuel déclin, c'est ce que confie en tout cas le principal intéressé.

Même les monstres font des cauchemars. Ceux de notre sport, dont Antoine Dupont fait partie, ne dérogent pas à la règle. Depuis plusieurs années, l'ascension du gamin de Castelnau-Magnoac semble sans limite. Champion de France avec le Stade toulousain en 2019, 2021 puis 2023, champion d'Europe en 2021, vainqueur du Tournoi des Six Nations en 2022 et surtout élu meilleur joueur du monde en 2021. Une route vers les sommets qui peut aussi donner le vertige : "Moi ce qui me motive et ce qui peut m'inquiéter à certains moments, c'est la décroissance après avoir atteint un certain niveau. C'est de commencer à être moins bon, que ce soit vis-à-vis de moi ou des autres, de sentir que je suis moins performant, moins dominant. C'est de me décevoir moi et mes partenaires." confie-t-il dans un entretien accordé à Bros

"Si tu stagnes, tout le monde sera là pour te dire que tu es nul"

Atteindre ces niveaux génère forcément de fortes attentes, et les siennes en première ligne : "À un moment si je ne traversais pas le terrain ou je ne faisais pas une fulgurance, à la fin du match j'étais frustré. Parce que ça arrivait souvent, les gens l'attendaient et donc quand ça n'arrivait pas je râlais." Depuis quelques années, le demi de mêlée rend simple ce qui ne l'est pas. À ses yeux donc, mais aussi aux yeux des observateurs : "Une fois que tu as atteint un certain niveau, une certaine attente de la part des gens, tu sais que même si tu stagnes ou que tu baisses un peu, tout le monde sera là pour te dire que tu es nul, que ça y est c'est fini." Mais en devenant le joueur qu'il est, Antoine Dupont s'est aussi offert un traitement particulier de la part des défenses adverses. Alors le joueur de 27 ans a troqué quelques grandes percées par une meilleure distribution, une meilleure alternance et plus de maturité : "Je porte beaucoup moins le ballon qu'avant, je fais plus jouer. Je m'adapte aux défenses, à ce que font les autres autour de moi, de mes coéquipiers.

A lire aussi : Coupe du monde de rugby 2023 - Antoine Dupont sur l'arbitrage de Ben O'Keeffe : "J'avais besoin de voir si ce sentiment d'injustice était réel"

Revoir sa façon de jouer et revoir ses propres ambitions aussi : "Maintenant j'arrive à trouver du plaisir même si je n’ai rien fait d'extraordinaire, si j'ai bien fait jouer mon équipe et qu'on a gagné. J'arrive à m'en satisfaire." Détaché des attentes extérieures, c'est ainsi qu'Antoine Dupont est aujourd'hui épanoui et c'est ainsi qu'il pourra mener les Bleus vers bien d'autres titres, nous l'espérons.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (9)
Celte29 Il y a 2 mois Le 27/11/2023 à 00:32

Il est comme les autres il est là pour la gloriole , il va débarquer et prendre la place d'un joueur qui se démène depuis un moment. Il attend la visite de son ami Macron ?

Masotrillo Il y a 2 mois Le 26/11/2023 à 21:05

On oublie un peu vite qu'il y a deux mois il se faisait opérer du maxillaire et qu'il a enchainé en guise de rééducation par un quart de coupe du monde contre l'AFS l'équipe la plus physique.
Il démontre qu'il sait gérer à la perfection, il s'adapte et il a certainement pas fini de faire des éclats.

Babati Il y a 2 mois Le 26/11/2023 à 19:13

Il sait surtout qu'il a décliné ( ce que l'on a tous constaté, soyons réaliste ) et commence à communiquer sur le sujet c'est tout...

Holzen Il y a 2 mois Le 26/11/2023 à 23:28

Décliner, je ne sais pas, mais les adversaires le considèrent comme un danger donc ils l'ont à l'oeil, beaucoup plus qu'avant... donc il est moins éclatant à priori, mais ça laisse + d'espace pour les autres. C'est très difficile de comparer et de parler de déclin, pour le moment du moins. On verra bien.