Top 14 - Le baromètre d'UBB - La Rochelle : Damian Penaud au sommet de son art, Antoine Hastoy méconnaissable

  • C'est l'homme qui fait lever la foule et qui fait gagner l'UBB
    C'est l'homme qui fait lever la foule et qui fait gagner l'UBB Icon Sport - Anthony Dibon
Publié le Mis à jour
Partager :

Alors que l'UBB a écrasé La Rochelle à Chaban-Delmas ce samedi (34-14), plusieurs joueurs ont rayonné. Damian Penaud a été fidèle à sa réputation, quand Romain Buros et Ben Tameifuna se sont mués en patrons. Pour Antoine Hastoy et Grégory Alldritt, ce fut tout le contraire.

Les Tops 

Romain Buros

L'arrière de l'UBB a été celui qui a donné le ton. Tout en énergie, l'ancien Palois a semblé être partout à la fois et ce fut lui, le seul non-international des trois-quarts, le patron des lignes arrières. Serein en couverture, il a rassuré tout le monde en anticipant bien un jeu au pied rochelais lors d'un temps fort adverse (12e), avant de dégager son camp. Que dire aussi de son génial "50-22", qui a surpris Teddy Thomas en début de match (6e). Il a aussi récupéré un ballon important (24e). Moins en vue par la suite avec la montée en régime de ses coéquipiers, il fut tout de même superbe à Chaban-Delmas. 

Les Bordelais ont déroulé face à un Stade rochelais complètement dépassé. Un festival offensif qui permet à l’UBB de s’offrir un bonus qui pourrait être précieux dans ce sprint final...

Le film du match : https://t.co/RghgwuQVHe pic.twitter.com/xtV6cqI3Sa

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) May 11, 2024

Damian Penaud

C'est l'homme qui fait lever la foule et qui fait gagner l'UBB. Insouciant comme son habitude, il est un facteur X qu'il a tant manqué à Bordeaux-Bègles par le passé. Ses crochets dévastateurs ont fait la différence sur l'essai de Moefana. Surtout, on retiendra de lui son action d'anthologie, où il joua rapidement une pénalité sur ses propres cinq mètres, avant de s'offrir une course de 60 mètres. Le plus impressionnant n'est pas la course en elle-même, mais la lucidité de l'ailier et sa vision du jeu pour envoyer cette sautée à Moefana, lequel servait sur un plateau Bielle-Biarrey. Il fut ensuite acclamé par Chaban-Delmas lorsqu'il marquait un essai incroyable après un sprint fou d'abnégation et une erreur d'Alldritt. Bon en défense, Penaud aura tout de même croqué sur un deux contre un sur l'action de l'essai de Lamothe. Mais bon, comment lui reprocher...

Ben Tameifuna

Lorsqu'il est sorti du terrain sur protocole commotion, c'est tout Chaban-Delmas qui a retenu son souffle. Heureusement pour l'UBB, Ben Tameifuna s'est remis du coup d'épaule de Lespiaucq et a réalisé une grosse performance. Non, il n'a pas forcément renversé tous ses adversaires ballon en main, même si certaines de ses avancées furent notables. Mais Tameifuna a été présent défensivement lorsque le match a basculé. Imbougeable au grattage, le Tongien a récupéré trois ballons au sol, dont deux qui ont directement amené des essais. Le premier fut à cinq mètres de sa ligne et a précédé l'action de folie de Penaud. Le second, en début de deuxième période, a offert la touche aux siens, qui ont marqué en suivant par Tatafu. Lui aussi est un sacré joueur...

Les Flops

Antoine Hastoy

Il faut dire ce qui est : nous avons du mal à retrouver le Antoine Hastoy qui brillait sous le maillot de la Section paloise. Plus aussi vif et surtout en gros manque de confiance, l'ouvreur rochelais a commis plusieurs erreurs ce samedi. Il manquait la première pénalité, qui aurait pu permettre aux siens de prendre l'avantage. Plus tard, son jeu au pied trop long sortait en ballon mort (30e). Aussi, sur un coup-franc, il fut mal inspiré et envoya la gonfle directement en touche (36e). Peu influent dans le jeu, il a déçu. Son essai ne sauve pas son match.

Gregory Alldritt

Si constant dans ses performances ces dernières années, nous nous devons de noter un moment de faiblesse pour Gregory Alldritt. Le troisième ligne du XV de France n'a pas su tirer son épingle du jeu face à une défense bordelaise extrêmement physique. Il est clairement fautif sur l'essai de Penaud, en prenant trop de temps avant de tenter d'aplatir le ballon dans son en-but. Un manque de rigueur qui n'est pas habituel chez lui.  

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (30)
PA1954 Il y a 12 jours Le 12/05/2024 à 12:52

Buros se signale à chaque match par une prestation très aboutie; très bon sur les chandelles, très bon à la relance beaucoup d' expérience maintenant etc...Il est dommage qu'il n' ait pas eu au moins 1 cape en EDF. Je pense qu'il aurait pu être selectionné à la place de Barré dans le T6N. Il est souhaitable qu'il parte en Argentine cet été mais je verrais bien l'UBB en finale...Partie remise e, 2025-25 ?

Jcc17220 Il y a 12 jours Le 12/05/2024 à 12:31

Berjon a été un peu lent sur les sorties de rucks,jegou peu inspiré ballon en main,bref défaite logique quand on n y met pas la gniak

lejauneetnoir17 Il y a 12 jours Le 12/05/2024 à 11:44

Il y a plein de facteurs qui fait une saison moribonde pour La Rochelle. Des joueurs usé par une saison trop longue. Après la finale de top 14 ils n'ont eu que très peu de vacances pour ceux qui ont fait la coupe du monde. On a de très bons espoirs qui arrivent mais ils commencent juste le très haut niveau plus le nombre incalculable de joueurs qui ont été blessés. Un jeu que le staff veut mettre en place n'y arrive pas puisqu'ils n'arrive jamais à avoir un groupe complet. Tout ça cumulé fait une saison blanche pour l'équipe.

Inahi.P Il y a 12 jours Le 12/05/2024 à 21:10

Toulouse a eu les mêmes conditions, ne nous portez donc pas la Schkoumoune s'il vous plaît