Coupe internationale de rugby fauteuil - Bataille de titans à Paris

Par Yanis Guillou
  • Les Français de Ryadh Sallem visent le titre mondial à domicile, mais la concurrence sera rude.
    Les Français de Ryadh Sallem visent le titre mondial à domicile, mais la concurrence sera rude. Icon Sport
Publié le
Partager :

Du 18 au 22 octobre, les huit meilleures équipes mondiales se retrouvent dans la capitale afin de se disputer la Coupe Internationale de Rugby Fauteuil (CIRF). La France s’avance en outsider mais a des arguments à faire valoir.

Chaque Français rêve de voir la France faire le doublé. Et si en plus de la Coupe du monde de rugby à XV, les Bleus étaient champions du monde de rugby fauteuil ? Il s’agit ici d’une théorie qui n’a rien d’alambiquée, puisqu’en parallèle du Mondial 2023 va se jouer la Coupe Internationale de Rugby Fauteuil. Une compétition exceptionnelle, à laquelle prendront part les huit meilleures nations du monde, tout simplement. "Tout le monde peut battre tout le monde, s’extasie l’entraîneur principal de l’équipe de France, Bob Vanacker. C’est bien pour notre sport, moins pour nous (sourire)." Pourtant, au milieu des favoris États-uniens, des terribles Australiens, des étonnants Japonais ou encore des redoutables Britanniques, Danois, Canadiens et Néo-Zélandais, les Français auront bel et bien leur mot à dire.

Considérée comme la sixième nation mondiale, la France a acquis une immense légitimité en remportant les deux derniers championnats d’Europe. Il convient donc de dire que si le capitaine Jonathan Hivernat et les siens ne sont pas favoris, ils sont clairement capables d’aller chercher des résultats positifs, voire une médaille. Vanacker décrit : "Le Japon est pour moi la meilleure équipe du monde. Ils ont battu deux fois l’Australie de suite ce qui est très fort ! Nous pouvons jouer pour une médaille ou être éliminés dès la phase de poules."

Bataille Titanesque ! \ud83c\udfc9

Du 18 au 22 octobre, les 8 meilleures équipes au monde sont à Paris pour disputer la Coupe Internationale de Rugby Fauteuil. \u267f\ufe0f

Et la France pourrait bien créer la surprise… \ud83c\uddeb\ud83c\uddf7\ud83d\udc40 #IWRC23 pic.twitter.com/ytfmHl5qFs

— Société Générale Rugby (@Paramourdurugby) October 18, 2023

Une exposition jamais vue

Pour se préparer au mieux, les Tricolores se sont réunis à Vichy pour un stage de trois jours du 6 au 8 octobre. Avant cela, c’était en Normandie que les champions d’Europe s’étaient entraînés, avec comme "partenaires" les joueurs de la sélection colombienne. Avec des tactiques perfectionnées et un seul nouveau joueur dans l’effectif (le Toulousain Tristan Barferty), les Français peuvent clairement espérer quelque chose. Pour cette Coupe internationale, les Bleus auront aussi un avantage considérable : celui d’évoluer à domicile, alors que près de 30 000 personnes sont attendues pour vivre cette semaine de compétition intense. Un tournoi pour lequel vingt rencontres sont au programme, soit quatre matchs par jour. La phase préliminaire adopte un format avec deux poules de quatre équipes (voir ci-contre) et seules les deux meilleures de chaque groupe pourront accéder aux demi-finales. À noter aussi que si la Halle Georges-Carpentier accueillera les matchs de poules, la phase éliminatoire se jouera sur le parquet de l’Accor Arena de Paris-Bercy.

20 ans que la Société Générale fait grandir le handisport
20 ans que la Société Générale fait grandir le handisport

Un choc pour commencer

La France débutera très fort sa compétition, puisque c’est la première nation mondiale, les États-Unis, qui se dressera sur son chemin dès le premier match. Si elle parvient à se hisser en finale, l’équipe de France pourrait alors participer à une rencontre historique puisque pour la première fois en France, un match de rugby fauteuil sera diffusé en direct à la télévision, sur La Chaîne L’Équipe. Les autres matchs seront eux accessibles sur le site web de l’Équipe, ce qui offre au rugby fauteuil une exposition encore jamais vue. "C’est une très bonne chose, se réjouit Vanacker. D’accord, c’est une pratique jouée par des handicapés. Mais c’est un sport tellement spectaculaire…" Pour en être sûr, rendez-vous aujourd'hui.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
ouloulou Il y a 4 mois Le 18/10/2023 à 18:18

Jamais compris comment on pouvait appeler ce sport rugby .
Les mecs dribblent , avec un ballon de volley, font des passes vers l avant .
Il n y a rien dans cette pratique qui s apparente de pres ou de loin a du rugby .