France - Afrique du Sud - Peato Mauvaka : "On pensait avoir plusieurs pénalités en notre faveur"

Par Jérémy Fadat
  • Peato Mauvaka désabusé par l'arbitrage.
    Peato Mauvaka désabusé par l'arbitrage. Midi Olympique - Patrick Derewiany
Publié le
Partager :

Après la cruelle défaite du XV de France en quart de finale de la Coupe du monde ce dimanche soir, le talonneur Peato Mauvaka est apparu dévasté devant la presse. S'il a pesé ses mots, il n'a pu contenir son immense émotion...

Quel est votre sentiment à chaud ?

Je suis triste et dégoûté de finir maintenant, avec tout le travail qu'on a fait ces quatre dernières années. Perdre comme ça, c'est dur à digérer.

Que vous a-t-il manqué pour l'emporter ?

Il a manqué un point. A chaud, je ne saurais pas mieux répondre. Sinon, je serais dur envers... (Il s'arrête) Je préfère ne rien dire. Je pense qu'on a fait tout ce qu'il fallait et que, voilà... Les Sud-Africains ont mérité leur victoire.

Si vous faites référence à l'arbitrage, Antoine Dupont a indiqué qu'il n'avait pas été à la hauteur...

Antoine l'a dit. 

Pensez-vous essentiellement à l'arbitrage dans les rucks ?

C'était un peu dur. Ce n'était pas sur deux ou trois rucks. C'était sur tous les rucks. Parfois, ils ne sortaient pas du plaquage ou ils entraient sur le côté. On pensait avoir plusieurs pénalités en notre faveur, mais ce n'était pas le cas.

Vous étiez sorti en fin de match. Comment avez-vous vécu cette dernière action, quand vous avez remonté le terrain ?

C'était dur et excitant à la fois. On a eu une mêlée sur nos dix mètres et on a essayé de remonter le ballon. On l'a gardé, on a fait beaucoup de temps de jeu et on n'espérait qu'une chose. C'était que l'arbitre pénalisé l'équipe adverse, mais cela n'est pas arrivé. C'est vraiment frustrant.

A la mi-temps, que s'est-il dit dans le vestiaire ?

On a parlé justement des rucks. Il fallait en avoir des plus rapides, pour garder le ballon bien au chaud.

A cet instant, Eben Etzebeth avait écopé d'un carton jaune mais qui pouvait se transformer en rouge et vous offrir une supériorité plus longue, l'arbitre ayant fait appel au bunker. L'avez-vous évoqué ?

Non, c'était aux arbitres de décider. Qu'ils soient quatorze ou quinze en face, cela ne nous dérangeait pas. On avait notre plan de jeu en tête et on pensait que ça allait finir en beauté. 

Personnellement, vous avez finalement disputé cette Coupe du monde dans la peau d'un titulaire. Même si c'est difficile, qu'en retirez-vous ?

Cela a été énorme pour moi. J'ai tout ce qu'il fallait et je me suis envoyé (sic) à fond. J'espérais pouvoir porter encore ce maillot une fois de plus...

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (4)
aetius Il y a 4 mois Le 16/10/2023 à 10:18

Bel engagement et quelle activité dynamique dans le jeu, merci MONSIEUR MAUVAKA.

skud68 Il y a 4 mois Le 16/10/2023 à 09:53

Bravo à lui belle révélation de cette cdm pour moi

fojema48 Il y a 4 mois Le 16/10/2023 à 08:49

Et il le mérite largement, ce maillot, il le mérite !