Coupe du monde 2023 - Reinach : "Ça se joue parfois à pile ou face mais je trouve que l’arbitre a été très bon"

  • Cobus Reinach face à Jonathan Danty
    Cobus Reinach face à Jonathan Danty Icon Sport
Publié le
Partager :

Le demi de mêlée sud-africain de Montpellier a souligné la qualité de la préparation et de la stratégie sud-africaines. À ses yeux, Ben O'Keeffe, décrié par les Français, a été à la hauteur du rendez-vous.

Quels sentiments vous animent après avoir décroché cette qualification in extremis, au terme d’un duel époque ?

Nous sommes tellement heureux de cette victoire. Imaginez, c’était un quart de finale, en France, face à la France... C’était un défi énorme et ça a été un super match. On a pu voir à quel point notre préparation avait été bonne et notre plan stratégique efficace. L'expérience a payé. Rien n’avait été laissé au hasard, à tous les niveaux du management. On savait que ce serait un sacré combat et que la discipline serait cruciale. Chacun a joué son rôle, que ce soit les titulaires et les finisseurs. On l’emporte d’un point, c’est tout ce qui compte.

Vous avez été proche de contrer une tentative face aux perches de Thomas Ramos, Cheslin Kolbe y est parvenu. Vous ne vouliez vraiment rien laisser de facile aux Français...

Oui, c’était une manière comme une autre de mettre la pression. C’est quelque chose que j’aimerais réussir et je suis passé près. Cheslin y est parvenu. C’est un joueur tellement spécial. Il a réalisé un boulot incroyable.

Pouvez-vous revenir sur votre séquence défensive au retour des vestiaires, alors que vous évoluiez en infériorité numérique ?

On a mis notre corps sur la ligne pour résister. En étant un de moins, il a fallu se dépouiller. Une fois encore, dans cette situation, on a pu voir à quel point notre préparation avait été bien pensée.

Antoine Dupont a fait part de son incompréhension au sujet de plusieurs décisions arbitrales litigieuses. Le comprenez-vous ?

Ça se joue parfois à pile ou face mais je trouve que l’arbitre a été très bon. Il a très bien communiqué avec les deux équipes. Après, ça reste un être humain et personne ne sort du terrain sans avoir commis d’erreurs. Il y avait aussi de la pression sur lui. Je reste persuadé qu’il a fait du très bon boulot.

Comment appréhendez-vous le prochain défi face au XV de la Rose ?

On se concentrera sur l’Angleterre demain. Là, on est tellement rincé que l’on ne peut faire rien d’autre que savourer.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (30)
Espytrac Il y a 4 mois Le 21/10/2023 à 18:35

Nous ne sommes qu'une colonie et simplement invité, ça veut dire parle et comprends l'anglais et tais toi. On sert d'adversaire c'est tout mais il se tiennent bien à notre table.

belchris Il y a 4 mois Le 20/10/2023 à 14:46

Le ballon de la tentative d'interception d'Eden part bien devant, même si le joueur dans son élan se retrouve devant, donc au mieux essai de pénalité, et au pire pénalité et carton, alors que les SudAf vont à l'essai, ce qui plombe l'équipe de France, que ce soit sur le terrain comme dans la tête, alors qu'ils s'étaient arrêté sur une faute incontestable et incontestée. Et que peut on dire du fait de remettre le même arbitre pour les demi-finales pour services rendus ?

belchris Il y a 4 mois Le 20/10/2023 à 14:35

L'interception