Coupe du monde de rugby 2023 - Les notes du pays de Galles face à l'Argentine : le cauchemar de Josh Adams et de Ryan Elias

Par Simon Valzer et Yanis Guillou
  • Coupe du monde de rugby 2023 - Ryan Elias et Will Rowlands (pays de Ggalles)
    Coupe du monde de rugby 2023 - Ryan Elias et Will Rowlands (pays de Ggalles) PA Images / Icon Sport - PA Images / Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Dans un match qu'ils avaient pris par le bon bout, les Gallois se sont inclinés face à l'Argentine ce samedi au stade Vélodrome de Marseille (17-29). Découvrez les notes des joueurs du pays de Galles.

1. Gareth Thomas: 4/10

Solide en mêlée fermée, le Gallois a bien contenu l’Argentin Gomez-Kodela. On l’a aussi vu relancer quelques ballons lents au ras des rucks. Il a bien failli quitter prématurément le terrain après son malencontreux choc tête contre tête avec son coéquipier Adam Beard en plaquant Facundo Isa. Remplacé par Corey Domachowski

2. Ryan Elias : 3/10

Le talonneur s’est d’emblée signalé par une belle activité défensive quand les Argentins monopolisaient le ballon. Une activité qui n’a pourtant pas compensé son manque de précision au lancer, avec trois échecs sur la seule première mi-temps, à l’image de ce lancer trop haut sur Will Rowlands qui avait été pourtant bien lifté à la 23ème minute. Sa sortie à la mi-temps alors qu’il était valide prouve que Warren Gatland n’a pas apprécié sa maladresse. Son remplaçant Dewi Lake s’est montré plus précis au lancer et tout aussi actif dans le jeu.

L'Argentine s'invite en demi-finale ! \ud83d\udd25

Le film du match > https://t.co/TmowHMRKrl#RWC2023 | #WALvARG pic.twitter.com/eXNN9YM55H

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) October 14, 2023

3. Tomas Francis : 5/10

Garant de mêlées stables, Francis a bien maîtrisé le jeune et prometteur gaucher argentin Gallo. Il s’est appliqué en défense également, et a fait sa part dans les rucks. Notons également son endurance, puisqu’il n’a été remplacé qu’à la 65ème minute par Dillon Lewis.

4. Will Rowlands : 5/10

Comme à son habitude, Rowlands a abattu un immense boulot sur le terrain. On l’a vu plaquer à tour de bras, comme son coéquipier de la deuxième ligne Adam Beard. Malgré sa grande taille, il a été moins servi que les autres sauteurs de son alignement, avec une seule prise.

5. Adam Beard : 5/10

Comme son partenaire de la deuxième ligne, Adam Beard a été de tous les combats du pays de Galles. Du haut de son double mètre, il fut aussi une cible privilégiée pour les lancers en touche, qu’il a assuré sans difficile. Remplacé à la 66ème par le très jeune Daffyd James, qui n’a pas eu l’impact escompté quand les Pumas étaient déchaînés.

6. Jac Morgan : 6/10

Le capitaine gallois a encore fait montre de son talent en effaçant un défenseur argentin dans le couloir des cinq mètres en début de partie. Il s’est aussi illustré dans le jeu au sol, à l’image de ce ballon gratté au milieu du terrain à la demi heure de jeu. Il a aussi été régulièrement utilisé au centre du terrain, après des touches raccourcies. Fidèle à lui-même, il termine meilleur plaqueur de la rencontre avec 18 interventions mais sa débauche d’énergie n’aura pas suffi.

7. Tommy Reffell : 5,5/10

Ferrailleur de ce pack, Reffell a tenté de mettre constamment sous pression le demi de mêlée argentin Cubelli en le marquant de près. Avec 11 plaquages à la mi-temps, il était le défenseur le plus prolifique du premier acte. Il a terminé avec un total de 14 plaquages pour un seul manqué, remplacé à l’heure de jeu par Chris Tshiunza, qui a apporté son énergie à un pack gallois en souffrance à ce moment là de la rencontre.

8. Aaron Wainwright : 4/10

Celui qui devra remplacer la légende vivante Taulupe Faletau – victime d’une fracture du bras - pour le reste de la Coupe du monde n’a pas eu le même impact offensif que son aîné. En revanche, il s’est montré efficace en défense et toujours prompt à mettre sous pression les Argentins à la retombée des chandelles.  

Coupe du monde de rugby 2023 - Aaron Wainwright (Galles) face à l'Argentin Mateo Carreras
Coupe du monde de rugby 2023 - Aaron Wainwright (Galles) face à l'Argentin Mateo Carreras PA Images / Icon Sport - PA Images / Icon Sport

9. Gareth Davies 5/10

Le demi de mêlée gallois a été propre sur ses libérations et a su se montrer pertinent dans ses choix de jeu. Souvent, il a réussi à se proposer dans le cœur du jeu lorsque ses coéquipiers trouvaient de l'avancée. C'est dans cette configuration qu'il commettait un en-avant regrettable, alors que situation était intéressante (10e). Heureusement, il se rattrapait quatre minutes plus tard en étant au soutien intérieur de George North, puis en servant sur un plateau Dan Biggar pour le premier essai des Gallois. En défense, il n'a pas rechigné à la tâche (6 plaquages, 100% de réussite). Remplacé par Thomos Williams (50e), qui a inscrit un essai en se jouant de la défense argentine au bord d'un ruck (56e).

Coupe du monde de rugby 2023 - Gareth Davies (Galles) face à l'Argentine
Coupe du monde de rugby 2023 - Gareth Davies (Galles) face à l'Argentine PA Images / Icon Sport - PA Images / Icon Sport

10. Dan Biggar 6/10

D'emblée, Dan Biggar a démontré sa volonté de combiner avec ses trois-quarts, notamment avec des redoublées, pour ouvrir le jeu. Cela n'a malheureusement pas duré, puisque ce sont les Argentins qui ont su tenir le ballon. Le Toulonnais était au départ et à la conclusion d'un superbe mouvement des trois-quarts gallois pour le premier essai du match (14e) : c'est lui qui voit le très bon appel de North et le sert intérieur, avant de faire l'effort d'être au soutien de Davies. Sa mauvaise lecture sur une réception puis son très mauvais jeu au pied de dégagement dans l'axe a offert une énorme possibilité de relance à Carreras, qui ne s'est pas fait prier pour percer. Il faisait la course qui déstabilise la défense argentine et permet à Thomos Williams d'inscrire un essai (56e). Face aux perches, l'ouvreur est à créditer d'une performance solide mais à laissé échapper trois points importants (2/3). 

11. Josh Adams 2/10

Son arrachage précieux en début de match fut le seul moment où l'ailier s'est montré à son avantage. Il commettait un en-avant dommageable, alors que George North avait fait la différence et qu'il aurait pu filer vers la ligne (26e). Son coup d'épaule stupide sur Cubelli, alors que l'action était terminée, coûtait trois points aux Gallois juste avant la pause.

12. Nick Tompkins 4/10

Discret, le centre gallois a souvent servi de leurre pour que le jeu puisse rebondir sur les extérieurs. Son en en-avant grossier en sortie de mêlée se fit, par contre, à la vue de tous. Auteur d'un bon match défensif (dix plaquages), il n'a pas pour autant été décisif. Il est remplacé par Sam Costelow (65e) suite à un coup pris au visage, avant de revenir à la place de Biggar.

13. George North 6,5/10

George North a confirmé qu'il était un des meilleurs Gallois de la compétition. Sur la première action, sa très juste sautée a permis à Louis Rees-Zammit de percer (1e). Incisif, il fut aussi décisif. Il savait réaliser un superbe appel pour prendre à contre-pied la défense galloise (14e). Au sol, il parvenait à se retourner pour transmettre à Gareth Davies. Une passe plus tard, Dan Biggar marquait le premier essai du match. Au-delà de ça, North a toujours su trouver de l'avancée et a cassé trois plaquages. Dans le bon tempo, il est une valeur sûre de la ligne arrière galloise.

Coupe du monde de rugby 2023 - George North (pays de Galles) face à l'Argentine
Coupe du monde de rugby 2023 - George North (pays de Galles) face à l'Argentine Huw Evans Agency / Icon Sport - Huw Evans Agency / Icon Sport

14. Louis Rees-Zammit (4/10)

Le supersonique ailier gallois a manqué de créativité pour faire de véritables différences. Les preuves en sont ses deux premières percées où, décalé sur son aile, il se retrouvait face au dernier défenseur argentin. Par deux fois, il a tenté un petit coup de pied par-dessus qu'il n'a jamais su récupérer. Disponible malgré tout et, semble-t-il, en jambes, il s'est trop souvent précipité. Il fut replacé à l'arrière en cours de match après la sortie de Williams mais son premier jeu au pied a terminé au-delà de l'en-but et a mis sous pression les siens, avant d'amener l'essai argentin. 

15. Liam Williams (3,5/10)

L'arrière gallois a manqué de cannes au cours de cette rencontre, tout simplement. Malgré une bonne couverture et de bons jeux au pied globalement, Williams a toujours été un peu court pour être à la réception de ses chandelles ou pour s'enfoncer dans les intervalles. Physiquement aussi, il a quelque peu subi la puissance des Pumas. Il a d'ailleurs égaré plusieurs ballons au contact. Remplacé par Rio Dyer (59e) qui a offert un frisson aux supporters gallois sur une percée (74e).

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?