Coupe du monde de rugby 2023 - "Qui me fait chier pendant ma sieste ?" Louis Bielle-Biarrey revient sur son premier contact avec Fabien Galthié

Par Raphaël Plancheron-Herault
  • Louis Bielle Biarrey est désormais solidement installé en équipe de France
    Louis Bielle Biarrey est désormais solidement installé en équipe de France Abaca / Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Une première qui a failli ne jamais voir le jour. Si Louis Bielle-Biarrey est aujourd'hui à la Coupe du monde avec les Bleus, la pépite de l'UBB était à deux doigts de manquer son premier échange avec Fabien Galthié. La cause ? Le sélectionneur de l'équipe de France l'a appelé pendant sa sieste.

À quoi tient une carrière ? Du talent, c'est une certitude, mais parfois aussi un brin de chance. Louis Bielle-Biarrey en a eu, malgré lui, il y a de ça quelques mois. En effet, la flèche de l'UBB raconte dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux de France Rugby qu'il aurait pu ne pas répondre au tout premier appel de Fabien Galthié qu'il a reçu.

A lire aussi : Coupe du monde de rugby 2023 - Louis Bielle-Biarrey, de la révélation à la confirmation ?

Pour cause, l'ancien joueur de Grenoble était tout simplement en train de dormir. Il témoigne : "J'étais à la sieste, et là j'entends mon téléphone qui sonne, un 06. Je me suis dit "Putain, qui me fait chier pendant ma sieste ?" (sic). Je décroche avec une voix d'endormi et il me dit : "Bonjour Louis, c'est Fabien Galthié, est-ce que je te dérange ?".

Louis Bielle-Biarrey, qui ne cesse de réaliser de bonnes performances, a-t-il gagné sa place parmi les titulaires aux dépends de Gabin Villière ? On en parlait avec Arnaud Beurdeley, envoyé spécial au Vélodrome.#RWC2023 #FRAvNAM pic.twitter.com/RhdaAKrAWJ

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) September 22, 2023

J'ai raccroché sans faire exprès

Un moment amusant, mais gênant selon les dires du jeune trois-quarts tricolore. Être réveillé par le sélectionneur de l'équipe de France après deux saisons en professionnel, cela n'arrive pas tous les jours. Dans le noir au moment de l'appel, le joueur d'origine iséroise a commis une gaffe : "Sans faire exprès, j'ai raccroché avec ma joue au téléphone. J'étais tout gêné. Je l'ai rappelé mais au début il n'a pas répondu. Deux minutes après, il m'a répondu."

A lire aussi : Coupe du monde de rugby 2023 - Melvyn Jaminet (XV de France) : "À partir de maintenant, ce sont des matchs éliminatoires"

Une anecdote qui fait sourire alors que le Bordelo-bèglais a réussi à décrocher sa place parmi les 33 pour le Mondial. Auteur de trois essais en deux matchs lors du Mondial, face à l'Uruguay et la Namibie, l'ailier de 20 ans est en concurrence avec Gabin Villière pour jouer les matchs décisifs, dont le premier face à l'Italie vendredi prochain. Louis Bielle-Biarrey, comme le reste de l'équipe, devrait en savoir plus ce dimanche suite à l'entraînement s'il participera à sa troisième rencontre consécutive à la Coupe du monde.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
noustepais Il y a 4 mois Le 30/09/2023 à 09:54

Qu'il densifie son jeu physiquement, au contact, sur les rucks et surtout en défense ! Il a une marge de progression immense ! Futur très grand joueur si il se met à gommer ces petites faiblesses. En attendant Gabin doit retrouver son plein potentiel pour l'immense bataille sud africaine

fojema48 Il y a 4 mois Le 29/09/2023 à 16:03

Ne pas en faire l'alpha et l'oméga de l'EdF, c'est encore trop tôt