• Cherif Traore prend la parole sur ce qu'il a vécu en décembre dernier.
    Cherif Traore prend la parole sur ce qu'il a vécu en décembre dernier. ActionPlus / Icon Sport - ActionPlus / Icon Sport

Faits divers - "On ne peut plus se cacher derrière les blagues" : Chérif Traoré s'exprime deux mois après le scandale de la banane

Par Raphaël Plancheron-Hérault
Le

Chérif Traoré s'exprime pour la première fois. Lors d'une fête de Noël organisée entre les joueurs, le pilier d'origine guinéenne avait reçu une banane par l'un de ses coéquipiers. Dans une interview confiée au Daily Mail, il revient sur cette affaire.

Chérif Traoré prend la parole. Plusieurs semaines après un incident qui a fait longuement parler, le pilier international italien a accordé sa première interview dans le Daily Mail. Pour rappel, le joueur de 28 ans avait reçu une banane offerte par l'un de ses coéquipiers dans le cadre d'une fête de Noël au sein du club. Il a choisi de se confier, après un événement qui l'a profondément marqué. Sur le moment, le joueur d'origine guinéenne s'est senti choqué : "Je ne voulais voir personne, parler à personne... J'étais en colère. Je ne pouvais pas dormir, j'étais beaucoup trop énervé."

Pour autant, le joueur aux 16 sélections sous le maillot de la Squadra Azzurra a décidé de ne pas laisser passer un tel acte. Si ses partenaires ont pris ça pour une simple blague, lui en avait assez. En ouvrant un débat sur le racisme dans le rugby, il a permis à de nombreuses personnes de parler. Surtout qu'un tel 'cadeau' n'était pas une première dans le club de Trévise : "J'ai entendu la même histoire, mais je ne me souviens pas qui. Les gens disaient que c'était juste une blague, mais il y a certaines choses dont on ne devrait pas rire."

Le pilier italien d'origine guinéenne Cherif Traoré a confié ne pas avoir dormi de la nuit après avoir reçu de la part de ses coéquipiers de Trévise une banane comme cadeau de Noël. Une humiliation qui, pour lui, ne doit pas rester impunie.

Plus d'infos > https://t.co/uua1pRKrJW pic.twitter.com/Ry7LOylEX5

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) December 21, 2022

Un racisme subi au quotidien

Une affaire qui a été traitée de manière particulière par son club. Une vidéo où il apparaît a tout d'abord été posté, avant d'être supprimée par la suite. Un sujet qu'il préfère ne pas évoquer, alors qu'une enquête extrêmement médiatisée dans la Botte est en cours.

Arrivé à ses 7 ans dans le pays européen, lui et sa famille sont victimes de ce racisme depuis de nombreuses années. Alors adolescent, il voit son frère, ancien joueur de football professionnel, recevoir des cris de singe sur le terrain : "Mon frère était un défenseur rugueux, mais dès qu'il touchait le ballon, le stade entier faisait des cris de singe."

Chérif Traoré face à l'Irlande de Jamison Gibson-Park.
Chérif Traoré face à l'Irlande de Jamison Gibson-Park. Sportsfile / Icon Sport - Sportsfile / Icon Sport

Pour autant, il croit en une amélioration sur un sujet qui fait toujours autant débat. Selon lui, il y a une amélioration dans le monde du rugby, dans lequel il a permis d'ouvrir les yeux, à son échelle, sur une pratique souvent prise à la légère : "Certaines choses ont changé. J'espère que j'ai transmis un message à tout le monde, et pas seulement aux sportifs. On ne peut plus toujours se cacher derrière les 'blagues'. Indépendamment de notre couleur de peau, on est tous pareils."

Il espère toujours un retour en équipe nationale

Dans un contexte plus léger, il évoque un possible retour en équipe nationale. Sur le banc lors de l'exploit face au pays de Galles l'an passé, le joueur de Trévise n'a pas porté le maillot italien depuis une rencontre face à la Roumanie en juillet dernier. Malgré une absence de la liste, il a une pensée pour son sélectionneur, qui l'a accompagné durant son épreuve : "Kieran Crowley et tout son staff m'ont beaucoup soutenu, que ce soit en dehors ou sur le terrain".

Avant la rencontre face aux partenaires d'Owen Farrell, aligné à l'ouverture, il s'essaye à un petit pronostic, sans doute un peu chauvin : "L'Italie a faim de victoires cette année. Nous nous développons et grandissons en tant que groupe, en tant qu'équipe. Nous n'avons jamais gagné à Twickenham, mais nous pouvons le faire, et ce serait fantastique."