• International - Chérif Traoré (Italie)
    International - Chérif Traoré (Italie)

Scandale en Italie : pour Noël, les joueurs de Trévise ont offert une banane à Traoré

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

INTERNATIONAL - Sur les réseaux sociaux, le pilier italien d'origine guinéenne Cherif Traoré a confié ne pas avoir dormi de la nuit après avoir reçu de la part de ses coéquipiers de Trévise une banane comme cadeau de Noël. Une humiliation qui, pour lui, ne doit pas rester impunie. Le club a réagi via un communiqué.

"J'ai décidé de ne pas rester silencieux cette fois". C'est avec ces mots que Chérif Traoré, pilier gauche de Benetton et international italien (10 sélections), a décidé de confier sa mésaventure. Alors que Noël approche, les joueurs du club italien évoluant en United Rugby Championship, avaient décidé d'organiser un "Secret Santa". Une pratique courante, qui consiste à offrir anonymement un cadeau à un collègue. Sauf que mardi, le joueur d'origine guinéenne a eu la mauvaise surprise d'avoir comme cadeau une banane pourrie dans un sac à ordure humide.

Une blague raciste, qui a empêché le joueur de dormir de la nuit. Il a alors partagé ses sentiments sur les réseaux sociaux : "À part qualifier le geste de brutal, ce qui m'a fait le plus de mal est de voir la plupart de mes potes rires. Comme si tout était normal." Aussi, Traoré espère que cette "blague" ne restera pas impunie et que ce geste sera sévèrement condamné. "Heureusement, certains de mes camarades, en particulier les étrangers, ont essayé de me soutenir. J'ai décidé de ne pas rester silencieux cette fois pour m'assurer que des événements comme celui-ci ne se reproduisent plus et pour empêcher d'autres personnes de se retrouver dans ma situation actuelle. En espérant que l'expéditeur apprendra une leçon."

Le club de Trévise, en apprenant cette nouvelle, a décidé de communiquer sur ses réseaux sociaux : "Benetton Rugby tient à rappeler qu'il a toujours condamné avec la plus grande fermeté toute expression de racisme et/ou forme de discrimination. Ils ne font pas partie de notre culture et ne représentent pas notre identité et nos valeurs. Nous l'avons toujours prouvé par des actes, pas seulement par des mots, et nous continuerons à le soutenir fermement." Une sanction pourrait donc être attendue.

https://t.co/tGzqCqGNwH

— Benetton Rugby ? (@BenettonRugby) December 21, 2022