• Bernard Laporte a été placé en garde à vue ce mardi 24 janvier
    Bernard Laporte a été placé en garde à vue ce mardi 24 janvier Icon Sport - Johnny Fidelin

Faits divers - Fin de garde à vue pour Laporte, Rives et Charvet également entendus

Le | Mis à jour

C'est aux abords de 18 heures que Bernard Laporte est sorti libre de son audition dans les locaux de la police. Entendu en sa qualité d'associé de Jean-Pierre Rives et Denis Charvet, avec lesquels il est en affaires, le président de la FFR n'est donc pour le moment pas déféré devant un procureur ou un juge d'instruction. Les deux autres anciens internationaux français ont également été entendus ce mardi 24 janvier dans les locaux avant de sortir libres.

Ce mardi après-midi, nos confrères de L'Équipe révélaient que Bernard Laporte, le président de la Fédération Française de Rugby, avait été placé en garde à vue pour des soupçons de blanchiment de fraude fiscale. Une audition qui, pour le patron fédéral, tombe au pire moment puisque les 1 900 clubs que compte le rugby français sont actuellement appelés aux urnes afin de se prononcer en faveur, ou contre, l'intérim de Patrick Buisson à la tête du bateau fédéral. Dans son entourage, on s'étonne de cette concordance des calendriers, alors que l'enquête est ouverte depuis août 2020.  

Pas de lien avec l'affaire Altrad ou la FFR

Entendu durant 8 heures ce mardi par les enquêteurs de la brigade financière d'Ivry (94), Bernard Laporte est selon nos informations sorti libre aux abords de 18 heures et n'a pas été déféré devant un juge d'instruction ou un procureur. Laporte a ici été entendu en audition libre, en sa simple qualité d'associé d'anciens rugbymen internationaux, Denis Charvet et Jean-Pierre Rives, avec lesquels il est en affaires dans la gestion d'un casino.

Au cœur des soupçons de l'enquête, l'ancien 3e ligne aurait reçu une donation de la part d'un de ses connaissances sans l'avoir déclarée au Fisc, il y a plus d'une douzaine d'années. L'investigation n'a donc, ici, aucun lien avec le procès Altrad-Laporte ou la gestion de la FFR.

Rives et Charvet entendus et laissés libres

Selon nos informations, encore, Bernard Laporte était donc entendu en même temps que Jean-Pierre Rives et Denis Charvet, deux de ses associés. Convoqués en audition libre à 9 heures du matin, les deux hommes ont été immédiatement placés en garde à vue.

Ils ont été laissés libres vers 18 heures, sans mise en examen ou contrainte. Aucune charge n'ayant été retenue contre eux en l'état.