• Faits divers - Jean-Pierre Versini-Campinchic, avocat de Bernard Laporte
    Faits divers - Jean-Pierre Versini-Campinchic, avocat de Bernard Laporte Icon Sport - Icon Sport

Faits divers - L'avocat Jean-Pierre Versini-Campinchic s'insurge de la garde à vue de Bernard Laporte

Par Yanis Guillou
Le | Mis à jour

FAITS DIVERS - Alors que le référendum après des clubs amateurs se déroule en ce moment, Bernard Laporte a, ce mardi, été placé en garde à vue pour des soupçons de blanchiment de fraude fiscale. Un agissement du Parquet National Financier qui est largement critiqué par Jean-Pierre Versini-Campinchic, un des avocats de Bernard Laporte, qui l'a notamment représenté lors du procès en fin d'année dernière. 

Alors que les 1900 clubs amateurs du rugby français sont actuellement appelés à se prononcer en faveur, ou contre, l'intérim de Patrick Buisson à la tête du bateau fédéral, une nouvelle affaire a secoué Bernard Laporte ce mardi. Le Président en retrait de la FFR a été placé en garde à vu pour des soupçons de blanchiment de fraude fiscale, comme l'ont révélé nos confrères de l'Équipe. Alors que nous vous apprenions que Laporte avait ici été entendu en sa simple qualité d'associé d'anciens rugbymen internationaux (Denis Charvet et Jean-Pierre Rives) avec lesquels il est en affaires, un des avocats de Bernard Laporte, Jean-Pierre Versini-Campinchic, s'est insurgé de cette décision prise par le Parquet National Financier : "Il est parfaitement scandaleux que le parquet ait choisi la date de l'élection de M. Buisson pour fixer celle de l'audition et que la divulgation de cette audition ait été faite le jour même."

Sorti de sa garde à vue en fin d'après-midi, Laporte n'a, selon nos informations, pas été déféré devant un juge d'instruction ou un procureur.