• Sébastien Chabal s'est défendu des accusations de trafic de billets sur le plateau du Canal Rugby Club
    Sébastien Chabal s'est défendu des accusations de trafic de billets sur le plateau du Canal Rugby Club Icon Sport - Anthony Dibon

Faits divers - "Je ne savais pas qu'il y avait un quota de places", Sébastien Chabal se défend sur le plateau de Canal +

Le | Mis à jour

FAITS DIVERS - Soupçonné de trafic de billets pour la Coupe du monde 2023 selon le Parisien, Sébastien Chabal s'est exprimé une première fois à l'AFP (Agence France Presse) ce samedi. Consultant pour Canal +, l'ancien international a tenu à réagir une nouvelle fois à ces accusations sur le plateau du Canal Rugby Club. 

Ce vendredi soir, nos confrères du Parisien ont révélé que l'ancien champion de France biterrois Henri Mioch et l'ex international Sébastien Chabal étaient soupçonnés de faire partie d'un important trafic de billets, en marge de la Coupe du monde 2023.

Sébastien Chabal aurait donc fait l'acquisition d'une centaine de billets pour la Coupe du monde 2023. Après avoir réagi auprès de l'AFP et ironisé sur sa situation sur les réseaux sociaux, l'ancien troisième ligne s'est également exprimé sur le plateau du Canal Rugby Club ce samedi soir.

J'ai voulu faire plaisir à du monde

"Je ne savais pas qu'il y avait des quotas de places pour les ambassadeurs, s'est-il défendu. Ayant une place privilégiée, j'ai pu discuter directement avec les dirigeants. Comme j'ai des fans de rugby autour de moi, j'ai eu beaucoup de demandes. J'ai voulu faire plaisir à du monde. Parler de trafic..."

Sébastien Chabal a aussi évoqué son statut pour justifier son innocence : "Mes activités professionnelles me permettent de vivre très largement, je n'ai donc pas fait ça pour quelques milliers d'euros."

La réponse de Sébastien Chabal aux soupçons de "trafic de billets" pour la Coupe du Monde 2023 \ud83d\udde3\ufe0f pic.twitter.com/Sww7ENulNd

— CANAL+ Rugby (@CanalplusRugby) January 7, 2023

Il a aussi été interrogé sur la polémique que cela a pu créer, notamment chez les amateurs de rugby qui ont dû passer des heures sur le site de la billetterie de la Coupe du monde sans parfois avoir le moindre billet : "Le fait que Sébastien Chabal ait pu avoir accès à des centaines de places, ça peut m'être reprocher. En tout cas j'ai acheté mes places à plein tarif. Bien sûr, je comprends que ça choque. Mais ça ne va pas apporter des places à ceux qui n'en ont pas eu. Et je ne crois pas que ce soit très grave en tout cas."

 

Téléchargez la nouvelle application Rugbyrama !

• Vous êtes IPHONE ou IPAD ? Téléchargez l'appli IOS (https://apps.apple.com/fr/app/rugbyrama/id963173474)
• ANDROID ? Téléchargez l'appli Android (https://play.google.com/store/apps/details?id=fr.midol.rugbyrama&hl=fr&pli=1)