• Sébastien Chabal, Ambassadeur France 2023, aurait donc fait l'acquisition d'une centaine de billets.
    Sébastien Chabal, Ambassadeur France 2023, aurait donc fait l'acquisition d'une centaine de billets. Pierre Teyssot / Icon Sport

France 2023 : Sébastien Chabal et Henri Mioch soupçonnés de trafic de billets

Le | Mis à jour

FAITS DIVERS - Vendredi soir, nos confrères du Parisien ont révélé que l'ancien champion de France biterrois Henri Mioch et l'ex international Sébastien Chabal étaient soupçonnés de faire partie d'un important trafic de billets, en marge de la Coupe du monde 2023. D'évidence, cette affaire de grande ampleur n'en est aujourd'hui qu'à ses prémices...

Voici une affaire qui n'a pas fini de secouer le petit monde du rugby français: vendredi soir, nos confrères du parisien ont donc annoncé que l'ancien flanker international Sébastien Chabal (45 ans, 55 sélections) serait mêlé à un vaste trafic de billets pour la Coupe du monde 2023, dont le coup d'envoi aura lieu en septembre prochain.

Ainsi, des récentes perquisitions menées en novembre dernier au siège du GIP (groupement d'intérêts publibs) auraient révélé que plusieurs centaines de tickets de match auraient été détournés du système de vente traditionel au profit de plusieurs proches de Claude Atcher (mis à pied en août dernier)... quand dans un même temps, de nombreux supporters n'étaient pas parvenus à se procurer les fameux tickets de la compétition. 

Selon Le Parisien, Sébastien Chabal, Ambassadeur France 2023, aurait donc fait l'acquisition d'une centaine de billets. Mais l'enquête policière révèle que c'est un autre grand nom du rugby qui aurait plus largement profité de ce système: il s'agit ici de Henri Mioch, quatre fois champion de France avec Béziers dans les années 70. Mioch aurait donc acheté près de 600 billets pour un montant avoisinant les 100 000 euros.

A nos confrères du Parisien, une source proche de l'enquête assure donc: "Pour nous, étant donné le volume, il n'y a aucun doute qu'il s'agisse d'un trafic de billets", évoquant l'exemple de places à 300 euros revendues, sous forme de package, à 1500 euros. Pour rappel, les membres de France 2023 étaient de leur côté limités à huit billets et avaient interdiction formelle de les revendre.

Téléchargez la nouvelle application Rugbyrama

• Vous êtes IPHONE ou IPAD ? Téléchargez l'appli IOS (https://apps.apple.com/fr/app/rugbyrama/id963173474)
• ANDROID ? Téléchargez l'appli Android (https://play.google.com/store/apps/details?id=fr.midol.rugbyrama&hl=fr&pli=1)