• Biggar, Jantjies, Robson, les frères Willis... Le top 10 des nouveaux venus en France
    Biggar, Jantjies, Robson, les frères Willis... Le top 10 des nouveaux venus en France
  • Top 14 - Brad Shields (Perpignan)
    Top 14 - Brad Shields (Perpignan)

Biggar, Jantjies, Robson, les frères Willis... Le top 10 des nouveaux venus en France

Par Rugbyrama
Le

TRANSFERTS - Le début de saison a été particulièrement animé sur le marché des mutations avec une vingtaine de joueurs additionnels et autres jokers recrutés dans l’élite et en deuxième division. Il y a du beau, du très beau monde avec l'arrivée de Dan Biggar à Toulon, ou encore celle des frères Willis à Toulouse et Bordeaux... Voici Le top 10 des nouveaux venus en France !

  • Dan Biggar - Toulon

Pendant des semaines, des mois, les supporters toulonnais ont attendu de voir arriver l’oiseau rare en numéro 10. Leur vœu a finalement été exaucé avec l’engagement, en novembre, de Dan Biggar (33 ans). Une pointure du poste à l’échelle mondiale : on parle là du capitaine du pays de Galles, d’un Lion britannique, d’un joueur à 105 sélections et trois victoires dans le 6 Nations. Buteur de haut niveau, animateur avisé, roi des airs, l’ancien chef d’orchestre des Ospreys est arrivé en provenance de Northampton. Sera-t-il la pièce manquante de l’armada varoise ? S’il retrouve toutes ses facultés, son expérience et sa maîtrise pourraient mener haut le RCT.

Dan Biggar en français dans le texte ????????️??@RCTofficiel #RCTR92 pic.twitter.com/iYK8M30kkz

— CANAL+ Rugby (@CanalplusRugby) December 4, 2022
  • Jack Willis - Toulouse

(25 ans, 7 sélections). Le troisième ligne est un international en puissance, lui qui est notamment entré en jeu face à la Nouvelle-Zélande, contribuant ainsi à la fantastique remontée du XV de la Rose. Gratteur hors pair et porteur de balle explosif, il avait élu "joueur de la saison" en Premiership et "révélation de la saison" en 2020. Il sera un atout décisif pour la double conquête toulousaine cette saison.

  • Elton Jantjies - Agen

Un an et demi après Pau, Elton Jantjies (32 ans, 46 sélections) a découvert un deuxième club français. Mais en Pro D2, cette fois. L’ouvreur sud-africain s’est engagé pour un an et demi avec Agen. Le SUALG mise sur son vécu et sa vista pour se rapprocher de l’élite tandis que le Bok, évincé de sa sélection et de sa franchise japonaise cet automne, pour des raisons extrasportives, entend, lui, se relancer en vue de la Coupe du monde 2023 en France.

????????? ?̀ ???? ! ?

Le SUA LG est heureux de vous annoncer l'arrivée d'Elton Jantjies qui nous rejoint pour la saison en cours et jusqu'en 2024.

Bienvenue à lui ? pic.twitter.com/RX6oP0WNBV

— Agen Rugby - SUA LG (@agen_rugby) November 19, 2022
  • George Bridge - Montpellier

Le club de Montpellier a officialisé son arrivée le 14 octobre. L’ailier All Black George Bridge (19 sélections) intègre donc l’effectif montpelliérain en tant que joueur additionnel pour la saison 2022-2023 mais pas que... Il portera en effet les couleurs du club de l’Hérault pour trois saisons, soit jusqu’en juin 2025. Joueur des Crusaders depuis 2016, il a joué plus régulièrement au poste d’ailier ces derniers temps, il n’en reste pas moins qu’il est capable de couvrir le poste d’arrière, de deuxième centre et même de demi d’ouverture.

  • Christian Wade - Racing 92

L’ailier anglais Christian Wade (31 ans, 1 sélection) s’est engagé début septembre avec le club francilien, après avoir participé à la dernière étape estivale de l’In Extenso Super Sevens. Ancien joueur des Wasps, il avait inscrit 99 essais outre-Manche sous le maillot des Guêpes. Doté d’une très grosse vitesse de pointe, Wade avait mis un terme à sa carrière de joueur de rugby en 2018 pour signer dans un club de NFL (football américain) chez les Buffalo Bills.

  • Vincent Koch - Stade français

Privé de Paul Alo-Emile, le Stade français désespérait de trouver un droitier de haut niveau. La chute des Wasps lui en a offert un sur un plateau : Vincent Koch (32 ans, 38 sélections) s’est engagé en novembre avec le club de la capitale. Le Springbok, entré en jeu face à la France au Vélodrome, est une référence mondiale au niveau de la tenue en mêlée. Il a tout gagné ou presque : une Coupe du monde, un Rugby Championship, deux Premierships, deux Coupes d’Europe et la Currie Cup.

  • Dan Robson - Section paloise

Dan Robson est un demi de mêlée expérimenté, comptant 16 sélections avec le XV de la Rose depuis sa première cape, acquise face à la France le 10 février 2018. âgé de 30 ans, il a longtemps été le numéro deux dans la hiérarchie de la sélection anglaise, enchaînant notamment onze sélections lors de la saison 2020/2021. Joueur des Wasps depuis 2015, il possède une réelle expérience pour venir encadrer la jeune équipe paloise de Sébastien Piqueronies, renforçant un poste où seuls Thibault Daubagna et Clovis Le Bail se sont partagés le temps de jeu depuis le début de la saison.

  • Brad Shields - Perpignan

L’Usap peut se frotter les mains. Elle a obtenu en novembre la signature d’un international anglais dans la force de l’âge : Brad Shields (31 ans, 8 sélections), puissant flanker d’origine néo-zélandaise, a rejoint les rangs catalans jusqu’à la fin de la saison. Gros plaqueur et rude à l’impact, l’ancien joueur des Wasps sera un atout de poids pour Perpignan dans sa quête de maintien, à laquelle devrait également contribuer Ali Crossdale, ailier de 23 ans à la vitesse de pointe impressionnante.

Top 14 - Brad Shields (Perpignan)
Top 14 - Brad Shields (Perpignan)
  • Kyle Hatherell - La Rochelle

Son arrivée avait été évoquée dès le début du championnat mais le club de La Rochelle a officialisé sa signature le 21 octobre. Le troisième ligne sud-africain Kyle Hatherell, libre de tout contrat après la liquidation de son ancien club Worcester, va permettre de compenser l’absence de Matthias Haddad. La saison dernière, il avait disputé 23 matchs avec le club anglais pour un total de quatre essais. Joueur polyvalent capable d’évoluer en troisième ligne aile et de dépanner en deuxième ligne, Kyle Hatherell va apporter toute son expérience et son envie au pack rochelais.

  • Tom Willis - Bordeaux-Bègles

Désireux de se renforcer depuis plusieurs semaines en troisième ligne, secteur dans lequel il a connu quelques soucis depuis le début de saison, le club girondin pourra compter sur l’apport de l’ancien pensionnaire des Wasps Tom Willis (23 ans). Capable de jouer numéro 8 ou flanker, l’intéressé n’a connu que les Wasps dans sa carrière professionnelle avec qui il a disputé cinquante-trois matchs de Premiership.

1️⃣ère apparition de Tom Willis avec l’UBB ! ?

Let’s go Tom ! ?#ILOVEUBB #USAPUBB #top14 pic.twitter.com/KU21VbvS2Y

— UBB Rugby (@UBBrugby) November 26, 2022