• Pro D2 - Mont-de-Marsan - Banos
    Pro D2 - Mont-de-Marsan - Banos

Banos vers Toulouse, Hulleu sur les tablettes de Castres... Les coulisses du mercato !

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

TRANSFERTS - Très courtisé, le deuxième ligne de Mont-de-Marsan Léo Banos en passe de rejoindre le Stade toulousain, Nathanaël Hulleu pourrait connaître de nouvelles couleurs du côté de Castres, le Stade français à la recherche d'un joker médical au poste de seconde ligne... Voici les coulisses du mercato !

Mont-de-Marsan : un avenir à Toulouse pour Banos ?

Depuis sa révélation sous les couleurs de Mont-de-Marsan et de l’équipe de France des moins de 20 ans, Léo Banos (20 ans) est un homme courtisé en élite. Toulouse et Bordeaux-Bègles, notamment, s’étaient positionnés l’an dernier pour s’attacher les services du flanker landais, engagé jusqu’en juin 2024. Selon nos informations, l’ancien international jeunes est en contacts avancés avec le Stade toulousain. S’il pourrait encore évoluer à Mont-de-Marsan sous la forme d’un prêt la saison prochaine, son avenir devrait s’écrire du côté d’Ernest-Wallon à terme.

Castres : Hulleu sur les tablettes

Nathanaël Hulleu (22 ans) pourrait découvrir un quatrième club en trois ans : après Grenoble (jusqu’en 2020), Bordeaux-Bègles (2020-2022) et Vannes (où il évolue cette saison sous la forme d’un prêt), le jeune ailier est pressenti du côté de Castres la saison prochaine. L’ailier, qui est lié avec l’UBB jusqu’en juin 2023, compte six essais pour quatorze matchs de Pro D2 cette saison.

Pro D2 - Nathanaël Hulleu (Vannes)
Pro D2 - Nathanaël Hulleu (Vannes)

Stade français : à la recherche d’un joker en deuxième ligne

Les mauvaises nouvelles s’accumulent pour le Stade français. Après avoir perdu Paul Gabrillagues pour trois mois lors de la rencontre face à La Rochelle (rupture du ligament latéral interne d’un genou), le club de la capitale a perdu vendredi soir, lors de la première journée de Challenge Cup contre Trévise, Mathieu De Giovanni. Le deuxième ligne s’est déchiré un pectoral et devra se faire opérer dans les prochains jours. Il sera absent quasiment quatre mois. Conséquence : la pénurie s’accentue à ce poste. D’autant plus que Pierre-Henry Azagoh qui devait prochainement retrouver le chemin de la compétition après une opération d’une épaule avant le début de la saison a été contraint de se faire réopérer, la première intervention chirurgicale n’ayant pas eu l’effet escompté. Lui aussi sera encore absent plusieurs semaines. Aussi, il ne reste plus de disponibles que le Sud-Africain Van der Mescht et l’ancien Racingman Baptiste Pesenti. Évidemment, à son retour de suspension, l’international argentin Marcos Kremer pourrait dépanner en deuxième ligne mais les dirigeants parisiens vont se mettre en quête d’un joker médical.

Retrouvez les coulisses du mercato en intégralité sur Midi-Olympique.fr