Icon Sport

Transferts - Toulouse : Pierre Gayraud (Bordeaux) et Théo Belan (Lyon) en renfort

Toulouse : Gayraud et Belan en renfort

Le 05/06/2018 à 12:16Mis à jour Le 14/06/2018 à 09:13

Avant la signature attendue de Maxime Mermoz, le Stade toulousain a enregistré celles du deuxième ligne bordelais et du trois-quarts centre lyonnais.

Quelques minutes après l’élimination en barrage contre Castres, voilà deux semaines et demi, le président du Stade toulousain Didier Lacroix avait prévenu : "Vous connaissez une bonne partie du groupe de la saison prochaine, mais pas son intégralité." Déjà, il a dû gérer le dossier Gaël Fickou et a, devant la volonté du joueur de quitter le club, trouvé un accord avec le Stade français pour la libération du joueur. Les dirigeants stadistes cherchaient donc à se renforcer, avec des profils Jiff de préférence, au milieu du terrain mais aussi en deuxième ligne, pour compenser numériquement le départ de Yoann Maestri même si Piula Fa’asalele, Rynhardt Elstadt et Gillian Galan peuvent dépanner dans la cage.

Theo Belan (LOU), face aux Sale Sharks - Challenge Cup, 20 octobre 2017

Theo Belan (LOU), face aux Sale Sharks - Challenge Cup, 20 octobre 2017Getty Images

Comme révélé dans Midi Olympique ce lundi, Pierre Gayraud (25 ans) s’est engagé ces derniers jours. Révélé à Bayonne lors de l’exercice 2015-2016 où il avait fait forte impression, il sort d’une saison délicate avec l’Union Bordeaux-Bègles où, écarté par le staff girondin, il n’est apparu que six fois en Top 14. Malgré quelques belles sorties en fin de saison, le deuxième ligne a été prié de s’en aller et il va rebondir à Ernest-Wallon. Idem pour le trois-quarts centre de Lyon Théo Belan (25 ans).

Mermoz acté cette semaine ?

Comme indiqué sur Rugbyrama.fr vendredi, les discussions entre le Stade toulousain et Belan se sont accélérées la semaine passée. En quête de joueurs Jiff à ce poste après la libération de Fickou et les départs actés de Fritz et David, Didier Lacroix et ses équipes ont lancé plusieurs pistes et ont obtenu la signature de l’ancien Toulonnais, laissé libre par le Lou avec qui il a disputé quinze matchs de Top 14 cette saison (huit titularisations), et qui était notamment convoité par Oyonnax. Mais cette arrivée ne devrait pas remettre en cause celle de l’international Maxime Mermoz (31 ans, 35 sélections).

Essai de Maxime MERMOZ - Toulon / Toulouse

Essai de Maxime MERMOZ - Toulon / ToulouseIcon Sport

Comme annoncé dans Midi Olympique, un accord serait imminent entre le joueur de Newcastle et son club formateur qu’il a quitté en 2008. L’engagement pourrait même intervenir en cette semaine et Mermoz, qui voudrait se relancer en Top 14 après un an et demi contrasté en Angleterre, viendrait renforcer un secteur fort également de l’ex-Agenais Pierre Fouyssac, du Néo-Zélandais Pita Akhi qui a récemment officialisé sa signature, et de Jarrod Poï. L’effectif toulousain devrait alors être complet en vue de la saison prochaine.

Contenus sponsorisés
0
0