• Mike Tadjer - Perpignan
    Mike Tadjer - Perpignan

Tadjer : "En mêlée ? Les arbitres voient tout et n'importe quoi"

Le

TOP 14 - Le talonneur de l'Usap, fier de l'attitude de ses troupes à Toulouse ce samedi (34-13), regrettait "une grosse erreur d'inattention" fatale à Perpignan et évoquait ses difficultés à comprendre les décisions arbitrales en mêlée.

Quels sentiments vous laisse cette défaite ?

Il y a un peu de frustration et d’amertume car on voit que sans quelques erreurs, on est dans le match. L'équipe tourne à 20-6 à la mi-temps après un essai casquette. C’est un peu frustrant car nous avons montré de belles choses dans l’engagement et l’intensité. On les a embêtés autant qu’on le pouvait. Mais nous sommes tombés sur une grande équipe de Toulouse qui se nourrit de chaque erreur et joue bien au rugby.

Que se passe-t-il sur l'essai inscrit si facilement par Alexandre Roumat juste avant la pause ?

Il y a bras-cassé. Ils la jouent vite, ça part sur l’extérieur... Ça a été une grosse erreur d’inattention de notre part. Normalement, il faut être vite focus sur ces situations. On ne l'a pas été.

Vous avez encore été redoutables dans le jeu au sol. Cela devient une constante chez vous...

L’engagement, ça passe par ces phases de combat. On voulait répondre présent. Ils ont contesté aussi pas mal de ballons mais ça a été une satisfaction de notre côté. On n’a jamais lâché, on a défendu comme des chiens mais ça n’a pas payé. On espère que ça payera à un moment donné.

Brad Shields va être une arme supplémentaire dans la bataille du sol...

Oui. Il a fait un bon match dans ce secteur, c’est une de ses qualités. Il va nous faire du bien sur ce point.

Que s'est-il passé en mêlée, secteur qui vous a valu trois pénalités et un bras-cassé sur la première périiode ?

Je ne veux pas en parler. Ça ne sert à rien. Les arbitres voient tout et n’importe quoi. C’est leur décision. On ne peut pas faire autrement.

Est-ce lié à une incompréhension de votre part ?

Non. C’est une incompréhension de la règle, de l’interprétation, de la manière dont il a arbitré. C’est comme ça. D’un week-end à l’autre, les mêlées sont arbitrées différemment. Avec un arbitre anglo-saxon, c’est encore différent. Je ne sais pas si les piliers droit ont le droit d’être à plat-ventre, allongé, après une mêlée sans liaison. Sûrement...