• Top 14 - Top 14 - La joie des joueurs de La Rochelle face à Perpignan
    Top 14 - Top 14 - La joie des joueurs de La Rochelle face à Perpignan

La Rochelle se reprend en s'imposant à Perpignan

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

TOP 14 - Une semaine après avoir cédé à domicile face à l'UBB, La Rochelle a réagi sur la pelouse de Perpignan ce samedi (10-29). Les coéquipiers n'ont laissé aucune place au suspense en inscrivant quatre essais en première mi-temps. L'USAP, réduite à quatorze après le carton rouge de Mathieu Acébès, n'y a jamais vraiment cru.

Dans un Aimé-Giral aux couleurs des fêtes de fin d'année, Perpignan n'aura pas longtemps fait illusion face aux champions d'Europe en titre. Malgré une entame correcte, avec notamment deux pénalités obtenues en mêlée, les hommes de David Marty ont peu à peu perdu le fil du match. Si c'est bien McIntyre, le demi d'ouverture de l'Usap, qui a ouvert le score, les Maritimes ont fait la course en tête durant la quasi intégralité de la rencontre. Peu de temps après la pénalité du numéro 10 australien, aux alentours de la vingtième minute, Antoine Hastoy délivrait une remarquable passe au pied à Teddy Thomas, qui, esseulé, n'avait plus qu'à aplaitr dans l'en-but catalan. Le début d'une mauvaise passe pour l'Usap.

Les résultats du multiplex de cette 14ème journée de Top 14 !! ?

Les films des matchs > https://t.co/ieq8rKHiVo pic.twitter.com/lPKps5uNXt

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) December 31, 2022

Seulement quelques secondes plus tard, les Catalans craquèrent à nouveau. Sur le coup d'envoi, après avoir réceptionné le ballon, Paul Boudehent cassait deux plaquages avant de servir son numéro 15. En bout de ligne, Dillyn Leyds faisait parler sa pointe de vitesse pour franchir la ligne d'en-but. Deux essais encaissés coup sur coup, qui ont mis les Catalans sous l'eau. Juste avant la demi heure de jeu, Tawera Kerr-Barlow faisait les bords de ruck et trouvait à son tour une brèche pour inscrire le troisième essai rochelais (3-17). Pour conclure ce premier acte presque parfait, avant la pause, Teddy Thomas s'offrait un doublé après un gros travail de Jonathan Danty. De quoi énerver Mathieu Acébès, qui, quelques minutes plus tard, écopera d'un carton rouge après avoir sauté sur le visage de Jonathan Danty, qui se trouvait au sol. A la pause, les deux équipes se séparaient sur le score de 3-22.

Perpignan, nouvelle lanterne rouge

Malgré les quatre coups de pied ratés par Antoine Hastoy (trois transformations et une pénalité), les Maritimes étaient largement en tête au début de la deuxième période. Si à la 48ème minute Faasalele inscrivit un essai pour réduire le score à 10-22, les Perpignanais n'auront eu que peu d'occasions. En toute fin de match, alors que les Sang et Or jettaient leurs dernières forces dans la bataille, Paul Boudehent se retrouvait à la conclusion d'une contre--attaque éclair, qui sera ce coup-ci transformée par Pierre Popelin (10-29).

Peu convaincants en deuxième période, les Rochelais auront fait le boulot durant les 40 premières minutes. Avec 5 essais inscrits et donc un bonus offensif obtenu, le Stade rochelais remonte sur le podium. Seul point noir de la journée, la sortie prématurée de Jonathan Danty, touché au genou. De son côté, Perpignane dégringole au classement et est la nouvelle lanterne rouge du championnat, après la victoire de Brive sur la pelouse du Matmut Stadium Gerland.

Par Philippe Girardie