Icon Sport

Dans un contexte particulier, le Stade français s’attend à une "équipe surprenante" de Perpignan

Dans un contexte particulier, le Stade français s’attend à une "équipe surprenante" de Perpignan
Par Rugbyrama

Le 06/10/2022 à 16:15Mis à jour

TOP 14 - Après deux revers de suite concédés face à Lyon et Bordeaux-Bègles, Paris doit réagir à Jean-Bouin contre l’USAP. Le staff parisien se méfie grandement des Catalans "capables de coups d’éclat à n’importe quel moment". En amont de cette rencontre, certains joueurs se sont également réunis pour discuter de la rumeur Labit-Ghezal…

Le Stade français n’a pas le droit à l’erreur. Quatre semaines ont passé depuis le succès inaugural contre Clermont et les Parisiens ont réalisé un début de saison “moyen” selon Mathieu Hirigoyen. Neuvièmes au classement, Paris veut garder sa maison inviolée, après s’être fait peur contre Bayonne. Les Soldats Roses reçoivent une équipe de Perpignan qui s’est remise la tête à l’endroit après trois premières défaites.

Conscient des menaces que représentent Tristan Tedder, Afusipa Taumoepeau ou Lucas Dubois, Laurent Sempéré a prévenu ses hommes. "Sur leurs deux derniers matchs ils ont montré toutes les valeurs du rugby catalan. Mais ce serait un cliché de les réduire au combat et à la solidarité car ils sont capables de faire une action d’éclat sur un ballon tombé. C’est une équipe surprenante. Notre mission est d’avoir un jeu structuré et ne pas leur donner une miette parce qu’on sait qu’ils peuvent tuer les matchs sur une erreur de placement ou un détail" anticipe l’entraîneur des avants parisiens.

Top 14 - Romain Briatte (Stade français)

Top 14 - Romain Briatte (Stade français)Icon Sport

Pour marquer au fer rouge les Catalans, le Stade français devra montrer les muscles devant. C’est en tout cas l’ambition de Romain Briatte, qui regrette le trop grand nombre de matchs perdus à domicile la saison passée. "Ce sera une rencontre rude, on connaît leur état d’esprit. On doit inverser la tendance dès ce week-end et cela passera par notre conquête. On veut vraiment continuer à progresser et à marquer l’adversaire devant" ambitionne le troisième ligne.

Une réunion pour discuter de la rumeur Ghezal-Labit

Une préparation perturbée depuis lundi par l’annonce dans les colonnes de Midi Olympique d’un rapprochement entre Laurent Labit et Karim Ghezal vers le Stade français, pour un contrat post-Mondial 2023. Alors que le contrat de Gonzalo Quesada court jusqu’en 2024, les deux adjoints du XV de France sont en discussions très avancées avec le club de la capitale.

Un contexte tendu auquel Laurent Sempéré n’a pas souhaité faire de commentaires mais où Romain Briatte a déclaré "que les leaders du groupe avaient eu une réunion avec un membre du staff" pour évoquer le sujet sans en dire plus, rappelant que l’ensemble des joueurs vers l’importante réception de Perpignan. Le Stade français a besoin de se rassurer et devra à nouveau faire sans Morgan Parra, dont le retour sur les terrains est programmé dans deux semaines.

Par Clément LABONNE

Contenus sponsorisés