• Top 14 - Baptiste Serin, demi de mêlée de Toulon à Paris
    Top 14 - Baptiste Serin, demi de mêlée de Toulon à Paris

Serin : "Stratégiquement, on a été meilleurs en seconde période"

Le

TOP 14 - A l’issue de la victoire toulonnaise à Paris, le demi de mêlée Baptiste Serin est notamment revenu sur le visage diamétralement différent de son équipe entre la première et la seconde période.

Comment expliquez votre changement de visage après la première période ?

Je rejoins ce que disait un peu Morgan (Parra), le Stade français aurait pu se détacher un peu plus au score en première période, mais on n’était pas si loin. Si j’avais mis mes deux pénalités, il n’y aurait eu que 9 à 6 pour eux. On n’a pas dominé mais on a fait le dos rond. D’ailleurs, si j’avais mis ces deux pénalités, le match aurait peut-être été un peu différent et nous aurions peut-être pu aller chercher autre chose à la fin du match. J’ai quand même l’impression qu’on a pas mal dominé l’occupation et la possession sur la deuxième mi-temps. Mais bon, c’est bien car on a fait preuve de caractère.

Auriez-vous imaginé cette issue heureuse à la pause ?

Dire ça, ce serait manquer d’humilité car on savait où l’on mettait les pieds. On savait que ce serait difficile. Mais le groupe n’a rien lâché et on se rattrape finalement de la dernière défaite contre Montpellier.

Qu’est-ce que vous vous êtes dit à la mi-temps ?

Ce sont surtout les coachs qui ont pris la parole et quelques joueurs. On s’est dit qu’il fallait redoubler d’intensité parce qu’on sentait bien que nous n’étions pas très loin. On sentait que si on accélérait et qu’on faisait des choses un peu plus simples, en attaquant un peu plus la ligne, en essayant de défendre un peu plus frontalement, on allait gagner un peu de plus collisions. On s’est dit aussi qu’il faudrait utiliser un peu plus l’alternance. On a peut-être un peu trop joué à la main en première période et on a été contré et même pénalisé. En fait, stratégiquement, on a été meilleurs en seconde période.