Midi Olympique

À Bayonne, l’UBB s’attend à une rude bataille

À Bayonne, l’UBB s’attend à une rude bataille
Par Jérôme Prevot via Midi Olympique

Le 21/09/2022 à 17:22Mis à jour

TOP 14 - À Bayonne, l’UBB ne veut pas revivre le scénario du 20 août quand les Bordelais avaient encaissé un sévère 25-10. C’était un match amical, c’est vrai… quoi que...

L’UBB se prépare à rendre visite à Bayonne pour ce qui pourrait être un match charnière. Une performance relancerait assurément les Bordelais vers le haut du tableau. "Un match déclic" a estimé Christophe Urios qu’on a aussi vu s’adresser mardi à son groupe en promettant, une vraie bataille. "À côté, ce qu’on a vécu à Montpellier, c’était gentillet" a-t-il tonné. Le manageur bordelais s’est beaucoup appuyé sur le match qu'ont déjà joué les Bordelais le 20 août à Jean-Dauger

Certes, c’était une partie amicale de reprise, mais Christophe Urios n’avait pas trop apprécié de voir son escouade assez vite dépassée. On se souvient notamment d’une Bérézina en touche. "On a pris 25-10, si on n’a pas compris ce qui nous attend, c’est qu’on est les rois des c…. Dans l’esprit, ils seront trois ou quatre fois plus motivés.. Oui, c’était un match de préparation, mais je le répète, on en a pris 25 contre une équipe promue en Top 14". Il a enchaîné : "L’Aviron est un club de passionnés avec un public qui porte son équipe. Il faudra qu’on fasse front et que le corps arbitral fasse front. Ce sera un trio d’arbitres assez jeune. Après, on essaiera de poser notre jeu et se montrer efficace, nous ne l’avons pas été face à Castres".

Un nouveau joueur en troisième ligne ?

Sur le plan de l’effectif, on sait que Madosh Tambwe (béquille) et Sipili Falatea (coude) sont très incertains . Bastien Vergnes-Taillefer souffrait d’un tassement des cervicales. On a aussi appris que Santiago Cordero ne jouerait pas non plus, même s’il n’a pas été retenu dans le groupe des Pumas concernés par le dernier match de Rugby championship face aux Springboks. "Il sera en vacances cette semaine, c’est convenu comme ça avec la fédération argentineé.

L’ailier argentin reviendra donc en même temps que son compatriote Guido Petti Pagadizabal. On a aussi appris que l’UBB pensait recruter un joueur supplémentaire en troisième ligne. Christophe Urios n'éprouve pas le besoin de préserver particulièrement ses joueurs à ce moment de la saison, mais il a évoqué une rotation de six joueurs pour Bayonne par rapport à l’équipe qui a battu Castres samedi dernier. Un match où les Bordelais ont été mal distribués sur le terrain selon le manageur avant d’ajouter l'œil pétillant : "Mais mardi, nous avons vu de belles séquences à l’entraînement".

Contenus sponsorisés