Icon Sport

Revivez les moments forts de la finale Castres - Montpellier !

Revivez les moments forts de la finale Castres - Montpellier !
Par Rugbyrama

Le 25/06/2022 à 15:02Mis à jour Le 25/06/2022 à 15:06

TOP 14 - Au lendemain de la finale du Top 14 édition 2021-2022, ayant opposé Montpellier à Castres au Stade de France, revivez tous les essais et temps forts de la victoire montpelliéraine !

On joue les premières minutes lorsque Geoffrey Palis monte une chandelle, dans son camp, à 35 mètres de son en-but, mais perd la balle à la retombée de celle-ci, le coup de pied étant dévissé. Les Cistes récupèrent, écartent sur le couloir droit et après un temps de jeu, le génie de Mercer frappe : il porte parfaitement le ballon pour ajuster un petit coup de pied rasant après lequel Arthur Vincent court. Il récupère la passe au pied de son n°8 et aplatit en coin. Les Cistes commencent la rencontre tambour battant et montrent leur envie et leur détermination dans cette finale.

Lancement de jeu montpelliérain sur la ligne des 40 mètres castrais. Les 2,03 m de Florian Verhaeghe sont utilisés et il récupère le ballon pour enclencher un maul qui s'effondre cinq mètres plus loin. Plusieurs passes au contact plus tard, Paillaugue manque de peu de se faufiler dans l'en-but, mais un temps de jeu après, c'est Verhaeghe qui termine l'action qu'il a commencée en marquant. Paillaugue transforme, deux essais à rien à la 10e pour Montpellier.

Encore une fois dans les 22 mètres castrais, les Montpelliérains écartent le jeu rapidement vers la droite. Dans une inspiration, Arthur Vincent reçoit le ballon sur son aile, rentre intérieur avant de permuter avec Bouthier qui vient de lui donner : la défense castraise est surprise et dépassée, Bouthier file marquer le troisième essai des siens en 12 minutes. 17-0.

Paillaugue repasse une pénalité pour permettre à son équipe de mener 20-0. Le score de la rencontre arrête de s'emballer, Dumora réduit l'écart avant une dernière pénalité du n°9 du MHR avant la mi-temps. 23-3 à l'issue de ce premier acte où Castres a tout simplement été écrasé par le rythme et la précision des Montpelliérains. Et cela va continuer en seconde période, durant laquelle les hommes de Pierre-Henry Broncan tenteront tant bien que mal de percer le rideau blanc dressé sur la ligne héraultaise. Ils passeront trois fois la ligne, pour autant d'essais refusés, toujours bien défendu par un plaquage retourné ou un ballon lâché.

Néanmoins, les Castrais ne lâchent rien, et dans un ultime baroud d'honneur, suite à un mauvais coup de pied à suivre de Ngandebe, Arata navigue avant de dégager. Le ballon atterri vers la ligne médiane, mais le rebond est favorable à Botitu qui a bien suivi. Il termine son sprint dans l'en-but et marque un essai pour l'honneur, dans un match où les joueurs de Philippe Saint-André auront été intraitables en défense pendant 80 minutes.

Recrue star peu utilisée, Handre Pollard passe une dernière pénalité en fin de match, scellant définitivement le score. 29-10 pour le MHR, sacré champion de France pour la première fois de son histoire. Le moment le plus attendu et le plus fort de la saison prend alors place : le soulevé du bouclier de Brennus.

Contenus sponsorisés