Icon Sport

Penaud : "Clermont doit retrouver son statut"

Penaud : "Clermont doit retrouver son statut"
Par Marc Duzan via Midi Olympique

Le 30/08/2021 à 15:33Mis à jour

TOP 14 - L'ailier international de Clermont Damian Penaud était présent à la causerie de rentrée de la Ligue Nationale de Rugby, à Paris Bercy. Il en a profité pour revenir sur l'arrivée de Jono Gibbes, la fin de règne de Franck Azéma et les nouvelles ambitions du club auvergnat.

Comment abordez-vous cette saison ?

A Clermont, les objectifs restent les mêmes. Simplement, Jono Gibbes est arrivé au Michelin et donnera un nouvel élan à l'équipe. Maintenant, c'est à nous de faire le maximum, de bosser plus que les autres, de faire des sacrifices et créer un groupe capable d'aller le plus loin possible.

Que change l'arrivée au club de Jono Gibbes, au juste ? Est-ce une révolution ?

Une révolution, non. Mais des choses ont changé, c'est évident. Jono est venu avec un préparateur physique et le format des journées est différent, les méthodes de travail aussi...

Alors ?

C'est à nous, joueurs, de nous adapter à cette nouvelle façon de faire. Nous sommes sur le terrain et sommes donc responsables des victoires comme des défaites. Le staff nous met simplement dans les meilleures conditions possibles pour performer.

La fin de contrat de Franck Azéma a-t-elle perturbé d'une manière ou d'une autre votre fin de saison dernière ?

Ca m'a perturbé sur la fin, oui. Franck (Azéma) est quelqu'un d'important dans ma carrière : c'est lui qui m'a fait confiance et m'a amené à ce niveau-là. Ce fut compliqué, oui. Mais je respecte sa décision et nous sommes désormais passés à autre chose. A présent, Clermont doit retrouver son ADN et son statut. Il faut retrouver les phases finales et jouer sur les deux tableaux, coupe d'Europe et championnat, comme l'ASMCA a su le faire au fil de ces dix dernières années.

En clair ?

Le groupe doit s'unir pour aller chercher de belles choses. Il y a eu peu de changements à l'intersaison dans l'effectif, on mettra donc moins de temps pour trouver nos automatismes.

Comment vivez-vous la montée en puissance de l'équipe de football de Clermont ?

A Clermont, il y a du saut à la perche avec Renaud Lavillenie, le vélo avec Romain Bardet et désormais, c'est le foot qui pousse fort. Je trouve ça génial pour la ville. Il y aura du monde dans tous les stades de Clermont. Moi, j'irai en tout cas voir l'équipe de foot le plus souvent possible... même si je ne suis pas sûr d'avoir des places, le jour où Messi viendra chez nous.

Contenus sponsorisés