Icon Sport

"Hounkpatin est un tracteur !" ironise Vanverberghe

"Hounkpatin est un tracteur !" ironise Vanverberghe
Par David Bourniquel via Midi Olympique

Le 17/10/2021 à 11:13Mis à jour Le 17/10/2021 à 11:14

TOP 14 - Associé à l'Australien Tom Staniforth, le jeune numéro 4 tarnais a livré une prestation aboutie face à Biarritz, à l’image de tout le paquet d’avants du Castres Olympique. Il rend aussi hommage à son pilier international, Wilfrid Hounkpatin.

Quelle est votre analyse de cette rencontre qui vous rapporte cinq points ?

Prendre cinq points était important mais on a aussi eu des passages à vide qu’il faudra gommer. La semaine prochaine, on va à Toulouse et si nous ne sommes pas constants à Ernest-Wallon, on se fera punir. En première mi-temps nous ne sommes pas assez efficaces sur les rucks. On les laisse exister et on tourne à la mi-temps quelque peu frustrés. On n’arrive pas à garder le ballon et à être efficaces. Je veux quand même dire que Biarritz a fait preuve de courage et de solidarité. C’est une belle équipe et j’espère qu’ils parviendront à rester en Top 14.

Racontez-nous votre essai, sur une pénalité jouée rapidement par Rory Kockott …

Ah ! Je l’ai attendu longtemps celui-là. À chaque fois, je mourais à quelques centimètres de la ligne et là ça a bien voulu sourire. Avec Rory nous nous sommes regardés. Il m’a fait un clin d'œil, j’ai compris qu’il allait me solliciter. Je fais ma course et je réussis à passer la ligne. C’est une grande fierté.

En choisissant votre option sur ce coup-là, Kockott a peut-être privé Wilfrid Hounkpatin d’un triplé ...

Wilfrid est incroyable ! À ce rythme il va finir meilleur marqueur du championnat ! Il nous met doublé sur doublé ! Blague part, c’est une machine, un tracteur. C’est une grande joie qu’il soit avec nous. Il fait partie des mecs qu’il vaut mieux avoir dans son équipe !

Wilfrid Hounkpatin et Antoine Zeghdar (Castres) face à Biarritz

Wilfrid Hounkpatin et Antoine Zeghdar (Castres) face à BiarritzIcon Sport

Aviez-vous coché ce match pour prendre cinq points ?

Absolument pas. Sous-estimer le BO aurait été le meilleur moyen de se prendre les pieds dans le tapis. On ne s’est pas dit : "C’est Biarritz, ils montent de Pro D2, ce sera facile à la maison." Surtout pas ! C’est bien d’avoir pris cinq points, on a réussi à mettre en place ce que l’on voulait.

La semaine prochaine, c’est le gros match contre Toulouse à Ernest-Wallon. Une rencontre toujours très attendue par le « mundillo » du rugby …

Les supporters ne nous parlent déjà que de ce match (rires). Ils aiment cette confrontation, nous aussi. j’ai eu la chance de la jouer la saison dernière à Pierre-Fabre et c’était un superbe moment. On va bien se préparer cette semaine. On ne s’interdit rien, on va y aller en essayant de faire un bon match sur les fondamentaux.

Contenus sponsorisés