Icon Sport

Après le départ d’Iturria, qui sera le prochain capitaine de Clermont ?

Après le départ d’Iturria, qui sera le prochain capitaine de Clermont ?
Par Rugbyrama

Le 25/11/2022 à 11:06Mis à jour Le 27/11/2022 à 19:32

TOP 14 - À quelques jours d’un déplacement périlleux sur la pelouse du Racing 92, l’ASM a appris le départ officiel de son capitaine Arthur Iturria. Une mauvaise nouvelle qui change les plans du club auvergnat pour la saison prochaine, notamment pour le brassard de capitaine.

Clermont entre en instabilité gouvernementale. Après le départ officiel d’Arthur Iturria à Bayonne la saison prochaine, l’ASM perdra son troisième leader en deux ans, suite aux adieux Morgan Parra et Camille Lopez l’été dernier. Un coup dur pour le club auvergnat qui espérait tout de même resigner son capitaine basque, malgré son "mal du pays" qu’il confiait dans La Montagne. Au-delà du niveau de jeu du flanker international, qui survole les débats depuis le début de saison, l’ASM perdra son capitaine qu’elle avait seulement intronisé en juillet dernier. Dès lors plusieurs options se dégagent pour ouvrir un nouveau mandat, lors de l’exercice 2023-2024.

Sébastien Vahaamahina, l’héritier naturel

Le deuxième ligne semble, à ce jour, être le favori pour mener les Clermontois en septembre prochain. Avec Arthur Iturria suspendu depuis son carton rouge contre Castres, où sa sanction a d’ailleurs été alourdie à quatre semaines, Sébastien Vahaamahina a pris le relai du Basque face à Bayonne… avec plus ou moins de réussite. Auteurs d’une prestation anormale après un bonne entame de championnat, les Jaunards ne se sont jamais rebellés. Un constat que l’on doit au capitaine d’une équipe, et qui ne s’est également pas montré visionnaire sur certains choix. Anthony Belleau regrettait par exemple une décision de taper en touche au lieu de prendre les points en fin de rencontre. Mais Sébastien Vahaamahina a l’avantage d’être un leader de combat. Présent au club depuis 2014, il sera d’ailleurs l’un des meubles les plus anciens dans l’enceinte clermontoise la saison prochaine. Une saison que l’ASM devra à nouveau bien négocier avec son joueur puisqu’il sera en fin de contrat, à l’instar d’Iturria aujourd’hui. Alors, d’autres profils émergent du côté de la charnière.

Sébastien Bézy, en pleine ascension

Après le départ de Morgan Parra, le demi de mêlée international était très attendu pour dicter le jeu clermontois. Après dix matchs, force est de constater que Sébastien Bézy a pris une nouvelle dimension en jaune et bleu, et retrouve peu à peu son niveau toulousain (2012-2020). Titulaire indiscutable à la mêlée, le numéro 9 des Jaunards a également pris de l’envergure dans le registre vocal. Avant le début de saison, le principal intéressé était d’ailleurs "excité" à l’idée d’être un leader auprès de la jeunesse clermontoise. Si, comme Vahaamahina, son contrat expirera en juin 2024, le profil aboyeur de Bézy pourrait plaire au staff de Jono Gibbes. A moins que le Néo-Zélandais et ses adjoints ne préfèrent garder la fibre du sud-ouest.

Top 14 - Sébastien Bezy (Clermont) face à Pau.

Top 14 - Sébastien Bezy (Clermont) face à Pau.Icon Sport

Yohan Beheregaray prend des muscles

Le talonneur clermontois devient une valeur sûre de l’effectif auvergnat. Yohan Beheregaray est le numéro 1 à son poste depuis le début de la saison (avec sept titularisations en dix matchs). À vingt-six ans, le Béarnais est dans la force de l’âge et semble s’inscrire dans le projet futur de l’ASM. S’il n’a encore jamais été promu capitaine depuis son arrivée professionnelle (2016), Beheregaray pourrait incarner la phase finale de la transition auvergnate, la saison prochaine. Dans ce contexte, la jeunesse toque également à la porte.

Tixeront, Dessaigne… les jeunes au pouvoir ?

En attendant le recrutement, annoncé pour fin novembre par le président Jean-Michel Guillon, l’ASM possède un bon vivier de jeunes guerriers, notamment devant. Parmi les éléments moteurs du pack montferrandais, Lucas Dessaigne a monté d’un cran cette saison. Commotionné depuis un mois, le troisième ligne a fait valoir sa réputation de solide défenseur sur six matchs. Cet Auvergnat pur jus, élevé à Enval (Puy-de-Dôme), est un grand espoir de l’ASM pour les années à venir. À ses côtés, le profil plus aérien de Killian Tixeront est également à souligner. Lui aussi natif du Puy-de-Dôme (Chadrat), le flanker au casque rouge a déjà été capitaine des Bleuets durant deux saisons. Une solide expérience qui pourrait vite le faire décoller à Clermont, surtout à un poste encore incertain (Fischer, Cancoriet, Lee en fin de contrat, Iturria sur le départ).

Par Clément LABONNE

Selon vous, qui sera le prochain capitaine de Clermont ?

Sondage
6070 vote(s)
Sébastien Vahaamahina
Sébastien Bézy
Yohan Beheregaray
Killian Tixeront
Lucas Dessaigne
Contenus sponsorisés