Vidéo - "Je vais rester en vacances plus longtemps qu’Urios"

01:06

Après l'éviction d'Urios, Lucu et Jalibert évoquent la situation de l’UBB

Après l'éviction d'Urios, Lucu et Jalibert évoquent la situation de l’UBB

Le 20/11/2022 à 20:01Mis à jour Le 21/11/2022 à 23:25

TOP 14 - En marge de France-Japon, Matthieu Jalibert et Maxime Lucu ont évoqué la situation de leur club, l'UBB qui vient de changer d'entraîneur, après le limogeage de Christophe Urios. Ils se doutent qu'ils seront attendus.

A l’issue de France-Japon, Maxime Lucu et Matthieu Jalibert ont été interrogés sur le sujet de l’UBB, leur club, qui vient tout juste de changer d’entraîneur, puisque Christophe Urios a été limogé mardi dernier. Une situation pas banale. Matthieu Jalibert a déclaré : "Je n’appréhende pas mon retour en club. Le président a pris une décision, nous les joueurs nous allons rester concentrés. Je sais que le club est dans une position délicate, mais si on regarde les deux prochains matchs, il n'y a pas le feu au lac. Bien sûr que ça va être des moments compliqués. Des gens vont encore parler sur notre club, inventer des choses. Nous, joueurs, resterons concentrés sur ce qu’on a à faire pour aller chercher la victoire à Perpignan. Est ce qu’on aura la pression sur nos épaules ? Je ne sais pas. On verra."

Quant à Maxime Lucu, il a déclaré : "Le club est en difficulté, mais il n’est pas forcément mort. A nous de remettre l’équipe dans le bon chemin . Nous ne sommes pas si loin de ce que l’on veut. Il faut juste remettre les choses dans l’ordre." A la question de savoir si ce sentiment était nécessaire, il a rétorqué : "Je ne sais pas si ce changement était nécessaire, mais il est sûr que depuis quelques mois ça ne fonctionnait pas forcément. Nous n’arrivons pas à enchaîner deux victoires d’affilée. Le début de saison en témoigne avec des performances pas très bonnes. Ce n’était peut-être pas la solution miracle, mais ces changements ont été faits et à nous de réagir car nous serons attendus."

Vidéo - Lafond : "Oui au petit par-dessus de Jalibert, non aux gros pardessus"

01:41
Contenus sponsorisés