Icon Sport

Sans briller, Toulouse remporte un succès bonifié !

Sans briller, Toulouse remporte un succès bonifié !
Par Rugbyrama

Le 06/03/2021 à 16:36Mis à jour Le 06/03/2021 à 17:09

TOP 14 - Il a fallu attendre les deux doubles peines (essai de pénalité et carton jaune) infligées aux Brivistes aux 59 et 65ème minutes de jeu pour sentir que Toulouse allait se dépêtrer du piège tendu par de valeureux et joueurs Brivistes. Ces tournants du match feront beaucoup parler mais Toulouse repart bien avec le bonus offensif (42-17).

Il aura fallu une heure de jeu aux Toulousains pour se sortir du piège briviste. Menés 14-17 après soixante minutes, les hommes d’Ugo Mola sont finalement parvenus à inscrire quatre essais dans les vingt dernières minutes pour assurer les cinq points et la première place du classement. Il aura manqué la manière et aussi l’inspiration aux coéquipiers d’Huget pour vraiment convaincre. Dominateurs dans le secteur de la conquête, les Stadistes ont su s’appuyer sur une touche solide et des ballons portés dévastateurs pour prendre l’avantage sur leurs adversaires.

Pourtant, les Brivistes avaient réalisé l’entame de match parfaite. Avec deux essais rapidement inscrits (Buliruarua, 12e et Japaridze, 54e), des choix tactiques intéressants et un bon engagement, ils étaient parvenus à mener et à faire douter le leader. C’est l’indiscipline qui a fait craquer les Corréziens : deux essais de pénalités, deux cartons jaunes en moins de cinq minutes (Lees, 60e ; Fa’aso’o, 65e) et seize pénalités concédées, le CAB n’est plus parvenu à trouver de faille après l’heure de jeu. Avec trois cartons jaunes encaissés consécutivement, les Coujous ont même terminé la rencontre en infériorité numérique, sans jamais jouer à quinze contre quinze depuis la 60e. Une pâle copie pour les Brivistes qui n’ont pas démérité encaissent une lourde défaite, pas vraiment à l’image de leur prestation.

Ntamack, un retour compliqué

Il n’avait pas joué depuis le Boxing Day, le 27 décembre 2020 et une double fracture de la mâchoire lors de la large victoire toulousaine face à Bordeaux (45-23). Le retour de Romain Ntamack était très attendu ce samedi après-midi du côté d’Ernest Wallon et sa prestation a été à l’image de la performance des Toulousains : compliquée. Avec des points laissés au pied (8e, 10e) et un renvoi directement en touche (41e), il lui a fallu du temps pour se remettre dans la partie, mais il y est parvenu, à l’image de cette passe après-contact pour Matthis Lebel sur l’aile qui a presque mené à un essai (47e). Sorti à la 68ème minute, remplacé par Cheslin Kolbe, tout laisse à penser qu’on retrouvera l’ouvreur toulousain du côté de Twickenham la semaine prochaine, pour le Crunch.

Contenus sponsorisés